Comment ramoner soi-même sa cheminée ?

Vous avez décidé de remettre en marche votre cheminée. Il vous faudra donc certainement procéder à un nettoyage pour une utilisation optimale et sécurisée.

Comment ramoner soi-même sa cheminée ?
Peut-on ramoner soi-même sa cheminée ?

Comparez les différents fournisseurs d'énergie en ligne ! Avec les températures qui baissent, vous avez décidé de remettre en marche votre cheminée pour chauffer votre intérieur. Il vous faudra donc certainement procéder à un nettoyage du conduit de votre cheminée pour une utilisation optimale et sécurisée.

 

Ramoner sa cheminée est-ce une obligation ?

La loi impose de faire ramoner sa cheminée deux fois par an, dont une fois au moins durant la période de chauffe. Il s’agit par ailleurs d’une règle de sécurité et de bon sens puisqu’un ramonage régulier évite l’intoxication du foyer par le monoxyde de carbone.
 

A-t-on le droit de le faire soi-même ? 

Rien ne vous empêche de vous passer des services d’un professionnel et d’entreprendre vous-même le ramonage de votre cheminée.

Attention toutefois à bien vous renseigner auprès de votre assurance. Certains contrats d’assurance demandent en effet expressément aux propriétaires de faire appel à un professionnel qui puisse délivrer un certificat. Si votre contrat ne vous oblige pas à cela, alors vous pouvez procéder au ramonage de votre conduit de cheminée par vos propres moyens.
 

De quoi avez-vous besoin ?

Le matériel nécessaire pour ramoner sa cheminée s’achète facilement dans les magasins spécialisés. Il est nécessaire de bien se renseigner avant sur la technique à utiliser et sur les outils dont vous aurez besoin :
 
  • Une brosse, que l’on appelle le « hérisson », qui doit être au minimum de la taille du conduit de la cheminée pour être pleinement efficace. L’idéal est que la brosse soit à peine plus large.
 
  • Une perche sur laquelle vous viendrez fixer votre hérisson, qui doit être au moins de la hauteur minimum de la cheminée. Vous pouvez aussi utiliser d’autres brosses en complément : brosse métallique, écouvillon, goupillon et pinceau.
 
  • Une bûche de ramonage : à brûler dans la cheminée avant de ramoner. Cette bûche spéciale permet de fragiliser la couche de suie présente dans le conduit et faciliter le nettoyage. Ce produit ne se substitue pas à un ramonage mécanique mais peut grandement faciliter la préparation du travail à accomplir.

Avant de procéder au ramonage, deux choses importantes :
 
  • Faire le ramonage à froid, attendre donc au moins 24h après l’extinction du dernier feu ;
  • Pensez à bien protéger tous vos meubles, sols, moquettes avec des bâches pour éviter que la suie ne s’y dépose et ne vienne faire des tâches.

A lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider