Comment calculer et réduire son ratio d'endettement ?

Le ratio d'endettement est facile à calculer, il sert à prévenir les risques de surendettement ou à déterminer si l'on peut encore emprunter de l'argent.

Comment calculer et réduire son ratio d'endettement ?
Le ratio d'endettement permet de déterminer si l'on peut encore emprunter de l'argent

Financez tous vos projets, en toute sérénité ! Le ratio d'endettement permet de mettre en rapport les dettes et les ressources d'une entreprise ou d'un ménage. Nous allons dans cet article nous centrer sur ce que ce terme représente pour les particuliers. L'endettement devrait idéalement rester en-dessous des seuils fixés par les banques, dans le cas contraire le ménage ne pourra plus emprunter.
 

Calculer son ratio d'endettement

Le calcul est simple : il suffit dans un premier de temps de faire la somme de toutes ses ressources fixes annuelles. On inclut dans ce calcul le salaire, les revenus non-salariés pour les indépendants ainsi que toutes les autres ressources fixes. 
On calcule ensuite la charge annuelle totale que représentent les crédits en cours.

Pour trouver le ratio d'endettement il suffit de diviser les charges liées aux crédits par la somme des ressources annuelles dont dispose le ménage.

Prenons un exemple : le revenu annuel d'un ménage s'élève à 45 000 €. La charge de crédit annuelle est de 4 000 €. 4 000 / 45 000 = 9 %, le taux d'endettement n'est que de 9 %.

Si le ménage contracte un nouveau prêt et augmente sa charge de remboursement annuelle de 11 000 € (soit (15 000 € à embourser au total), il atteint le ratio d'endettement maxium de 33 % (15 000 / 45 000 = 0.33). ᐧ


À quoi sert ce calcul ?

On détermine en général le ratio d'endettement lorsque l'on souhaite contracter un nouveau crédit. Les banques imposent aux ménages on ratio d'endettement inférieur à 33 %. Cela signifie que les charges liées aux différents prêts en cours ne doivent en aucun cas dépasser le tiers des revenus réguliers du ménage.

On fait également ce calcul afin de vérifier si le ménage concerné doit ouvrir un dossier de surendettement. Dans certains cas, c'est effectivement la seule solution pour descendre en-dessous de la barre des 33 %...

Il faut savoir que ce seuil est assez rigide pour les petits revenus mais qu'il a tendance à s'assouplir lorsque le ménage dispose de revenus élevés et réguliers. En effet, dans ce cas la banque va considérer le taux d'endettement moins pertinent que le reste à vivre qui est la somme dont dispose le ménage une fois qu'il a fait face à toutes ses charges liées aux différents prêts contractés.
 

Que faire si l'on a un ratio d'endettement plus élevé ?

La première chose à faire est de déterminer quels sont les crédits qui sont absolument indispensables et ceux qui pourraient être soldés en revendant l'objet qu'ils ont servi à financer. 

Si cela ne suffit pas, un rachat de crédit peut être une solution adaptée : cela consiste à faire racheter tous les prêts en cours par une seule banque qui mettra en place un seul crédit global.
L'avantage, c'est que cette banque va étaler le plus possible le remboursement du crédit. L'effet immédiat sera l'allègement des mensualités, même si à terme le coût du crédit va quasi systématiquement augmenter.


A lire ausssi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Besoin d'un crédit sans justificatif d'utilisation ?

Simulation rapide, 100% gratuite et sans engagement.

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ