Retraite à 60 ans : quelles conditions pour un départ avant l’âge ?

Ce qu’il faut savoir pour partir en retraite à 60 ans
 

Retraite à 60 ans : quelles conditions pour un départ avant l’âge ?
Qui sont les heureux bénéficiaires ?

Préparez votre retraite de la meilleure façon ! Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faut atteindre l’âge légal de départ à la retraite et avoir cotisé un nombre suffisant de trimestres tout au long de la carrière professionnelle.
Certaines situations spécifiques ouvrent droit à un départ en retraite anticipé. 60 ans n'est plus l’âge légal de départ à la retraite, et pourtant la retraite à 60 ans : c’est possible !
 

Retraite à 60 ans et âge légal de cessation d’activité


Depuis 2010, l’âge légal pour partir à la retraite, c’est-à-dire pour bénéficier de la pension de retraite de base à taux plein, est fixé à 62 ans pour les salariés nés à compter de 1955. Certains salariés qui ont commencé leur vie professionnelle très jeunes ont néanmoins la possibilité de cesser le travail de façon anticipée, et de prendre leur retraite à 60 ans.
 

Les conditions pour partir à 60 ans : une carrière longue


Partir à la retraite à 60 est donc bel et bien envisageable sous réserve de remplir les conditions suivantes :
 
  • Avoir cotisé le nombre trimestres correspondant à l’année de naissance visée pour le détail par année : service-public
  • Avoir validé 5 trimestres de cotisations avant l’expiration de l’année du vingtième anniversaire (4 pour les personnes nées au dernier trimestre).
L’objectif est ici de permettre aux salariés ayant commencé à travailler jeunes de valoriser les périodes de travail réalisées dans le cadre de ces carrières longues.
 

Des dérogations !


Au-delà des cessations d’activité pour carrières longues, il est possible de partir en retraite à 60 ans, et même avant, en bénéficiant d’une pension à taux plein, du fait de dérogations spécifiques.
Ce sera le cas notamment pour les personnes atteintes d’un handicap, sous réserve d’une durée minimale de cotisations et d’un certain pourcentage de handicap (reconnaissance en tant que travailleur handicapé, incapacité permanente au moins égale à 50%).
 

S’informer et effectuer les démarches


Avant toute chose, il faut rappeler qu’un départ à la retraite se prépare, s’anticipe.
Le site du service-public permet d’accéder à un premier niveau d’informations (conditions d’ouverture des droits, etc.) qu’il est impératif de compléter auprès de la caisse nationale d’assurance vieillesse (cnav) ou la MSA pour le régime agricole : msa

Dans le cadre de ces démarches, il sera établi un relevé de carrière professionnelle qui permettra d’apprécier si les conditions sont remplies pour partir en retraite à taux plein, l’esprit tranquille !
 
A lire aussi

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
1 Commentaires
  • patachek 05-07-2016 09:07:47

    bons conseils

Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider