Retraite anticipée : en bénéficier en toute sérénité

Le point sur les conditions de départ en retraite anticipée.

Retraite anticipée : en bénéficier en toute sérénité
Partir avant l'âge légal c'est possible !

Carrières longues, pénibilité, et surtout… souhait personnel de prendre sa retraite… Comment articuler tous ces paramètres pour pouvoir partir en retraite anticipée ?

Tour d’horizon des modalités et démarches pour prendre le large de façon sereine.


Retraite anticipée et retraite à l’âge « légal »


L’âge légal de départ à la retraite pour les salariés dépend de leur année de naissance. Il est fixé entre 60 (personnes nées avant 1955) et 62 ans (personnes nées après 1955).
Il s’agit ici de l’âge qui permettra au salarié de bénéficier d’une retraite à taux plein dès lors qu’il respectera les conditions liées à la durée de cotisations correspondante.

Cette durée est calculée en trimestres : le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein varie de 160 à 172 selon que le salarié est né avant ou après 1973.

Pour effectuer une simulation concrète indicative, une calculatrice est accessible sur le site de l’assurance retraite.


Retraite anticipée : pour qui ?

Certains salariés peuvent pourtant bénéficier d’une retraite anticipée par rapport à l’âge légal, tout en bénéficiant d’une retraite à taux plein. Ce sera notamment le cas pour :
 
  • Les salariés ayant débuté leur activité professionnelle très jeunes
  • Les salariés handicapés, ou souffrant d’une incapacité permanente à la suite d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail
  • Les salariés exposés à des facteurs de pénibilité.


Quelles conditions ?

Si prendre sa retraite au plus tôt peut être un souhait, percevoir une pension de retraite à taux plein est un objectif qui pourra contraindre à revoir ses projets.

Carrières longues. L’ouverture d’une retraite anticipée à taux plein dépend de la durée de cotisations. Ainsi par exemple, une personne née en 1955 pourra partir à 59 ans si elle a cotisé 170 trimestres en ayant commencé à travailler avant son 16ème anniversaire.
Un tableau récapitulatif des conditions de départ pour carrières longues est accessible sur le site de l’assurance retraite.

Handicap, incapacité. Les salariés handicapés peuvent bénéficier d’une retraite à taux plein dès l’âge de 55 ans, sous réserve de remplir les conditions liées à la durée de la période cotisée, à la durée d’assurance totale et au taux d’incapacité.

Pénibilité. Les salariés exposés à des situations de travail pénibles bénéficient, depuis le 1er janvier 2015, de points inscrits sur un compte pénibilité. Ces points pourront être convertis en trimestres et permettre un départ en retraite anticipée.


Quelles démarches ?

La diversité des carrières professionnelles et des situations propres à chaque salarié permet difficilement d’avoir une information exhaustive adaptée.

L’assurance retraite a ainsi mis en place un service en ligne offrant aux salariés la possibilité d’accéder à un espace personnel proposant relevés de carrière et suivi des droits. Rapprochez-vous de votre caisse d’assurance retraite pour faire le point !
 
A lire aussi

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider