RSA pour une personne seule : comment le calculer ?

Comprendre le calcul du RSA pour une personne seule

RSA pour une personne seule : comment le calculer ?
Comprendre et calculer

Vous avez un litige ? Faites valoir vos droits ! Lorsqu’une personne n’a pas de ressource et qu’elle vit seule, elle peut rapidement se trouver isolée et en détresse.
Pour répondre à des situations comme celle-ci, le système de solidarité nationale français attribue un minimum pour vivre aux personnes ne disposant d'aucun revenu.

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) en est la meilleure illustration. Il peut être accordé dans diverses situations. Intéressons-nous plus particulièrement au RSA pour une personne seule.


RSA pour une personne seule : quels critères ?

En tant que personne seule, avant de calculer le montant du RSA, il est nécessaire de s’assurer de bien répondre aux conditions qui permettent d’en bénéficier.

Le RSA est attribué aux personnes résidant en France de manière stable et effective :
 
  • agées d'au moins 25 ans
  • de moins de 25 si elles sont en situation de parent isolé ou de jeune parent
  • ayant entre 18 et 24 ans et justifiant d’ une activité professionnelle durant au minimum 2 ans à temps plein (soit 3 214 heures) au cours des 3 années précédant la date de la demande.

A savoir : on parle de « parent isolé » lorsque la personne est célibataire, divorcée, séparée ou veuve avec des enfants à charge ou à naître, et qu’elle ne vit pas en couple.

 

Quel montant ?

Le montant du RSA est déterminé en fonction de la situation personnelle du demandeur mais également de ses ressources.

Le RSA pour une personne seule peut prendre la forme : 
 
  • d’un RSA dit « socle » c’est-à-dire un versement forfaitaire tenant compte de la situation spécifique du demandeur (personne seule, parent isolé, nombre d’enfants à charge)
  • d’une prime d’activité (autrefois appelé « RSA d’activité ») qui complète les revenus perçus par le demandeur pour arriver au minima.

Le montant du RSA pour une personne seule, sans activité, varie ainsi de 524,68 € mensuels (RSA pour une personne seule sans enfant), à 1121 € mensuels si la personne est en situation de parent isolé avec deux enfants par exemple.
Chaque enfant supplémentaire augmente le montant du RSA d’une part allant de 209,66 € à 224,36 € (pour le parent isolé).
 


Simuler le montant du RSA

Puisque chaque situation est différente et que le RSA prend en compte de nombreux paramètres, un simulateur de calcul a été mis en ligne par la CAF. Cet outil vous permettra de faire un point concret et chiffré sur vos droits au RSA.

Pour accéder au simulateur : services en ligne de la CAF


A lire aussi : 

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider