Comment se faire rembourser en cas de problème sur son vol ?

Quelles sont les taxes aéroportuaires qu'il est possible de se faire rembourser lorsque l'on ne peut pas prendre un avion, quelle que soit la raison ?

Comment se faire rembourser en cas de problème sur son vol ?
Peut-on se faire rembourser certains frais si l'on annule son vol ?

Votre voyage a été annulé sans remboursement ? Faites valoir vos droits !Comment se faire rembourser en cas de problème sur son vol ? Découvrez quels sont vos droits et la marche à suivre pour obtenir votre argent et faire valoir vos droits. Dans quels cas avez-vous droit à une indemnisation ?

Les cas qui donnent droit à une indemnisation 

Si votre vol est annulé ou retardé par la compagnie aérienne, cette dernière doit vous prendre en charge jusqu'au prochain vol, et dans certains cas, vous indemniser.
Vous êtes concernés par une indemnisation si :

  • votre vol a été annulé
  • vous avez fait l'objet d'un refus d'embarquement
  • votre vol est retardé au départ et vous avez atteint votre destination avec un retard d'au moins 3 heures. 

Dans ces trois cas, le montant de votre indemnisation dépend de la longueur du trajet, et de la présence ou non dans l'Union Européenne.
Sachez que seuls les retards de plus de 5h donnent droit au remboursement total de votre billet d'avion, au cas où vous renoncez à votre voyage.
En cas de circonstances extraordinaires prouvées par la compagnie, votre indemnisation peut être rejetée. 
N'hésitez pas à essayer d'obtenir un réponse concrète, quitte à faire appel à un médiateur pour mettre en demeure la compagnie.

Attention, L'heure d'arrivée prise en compte n'est pas celle à laquelle l'avion se pose sur la piste, mais celle de l'ouverture des portes. Cela peut rajouter 10/15 mn à l'heure d'arrivée prise en compte pour le calcul de l'indemnisation !

Quels sont les montants d'indemnisation ?

L'indemnisation se porte à 250 euros pour un trajet jusqu'à 1 500 km, dans l'Union européenne (UE) ou entre l' UE et un pays hors UE. L'indemnisation monte à 400 euros pour un trajet de 1 500 à 3 500 km, dans l'Union européenne (UE) ou entre l' UE et un pays hors UE.

Enfin, l'indemnisation se porte à 400 euros, pour un trajet de plus de 3 500 km dans l'Union européenne (UE), et à 600 euros pour un trajet de plus de 3 500 km entre l' UE et un pays hors UE.

Faites valoir vos droits, faites-vous rembourser !


Comment obtenir votre remboursement ?

Afin d'être dédommagé, il est nécessaire d'adresser une demande d'indemnisation par lettre recommandée avec accusé de réception au transporteur. Gardez impérativement une copie de ce courrier.
Si vous recevez un refus de la part de la compagnie, pour contester, il vous faudra envoyer un nouveau courrier à la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), avec la copie de votre demande initiale, et toutes les pièces justificatives en votre possession.

Les documents à envoyer à la DGAC en cas de refus : la copie de votre réservation, l'attestation de réception de la demande d'indemnisation initiale, le contenu de cette réclamation et sa réponse.

Vous pouvez également faire appel à un médiateur, ou un avocat pour écrire à la compagnie à votre place. Généralement, un courrier provenant d'un avocat aura plus d'impact et aura tendance à permettre un déblocage plus rapide de la situation.

A noter : il faut toujours conserver les originaux de tous ces documents.

Qu'en est-il de l'assistance aux passagers si votre avion est en retard ?

En cas de retard de vol, deux situations se dessinent : 

  • un retard important au départ d'un vol (à partir de 2 heures)
  • un retard à l'arrivée (à partir de 3 heures). 


En cas de retard important au départ : la compagnie aérienne est tenue de fournir une assistance aux passagers qui attendent dans l'aéroport. Ils s'agit des frais d'hôtel et de repas.

Les conditions d'obtention sont un retard d'au moins 2 heures pour les vols jusqu'à 1500 km ; 3 heures pour les vols au sein de l'Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ; 4 heures pour les vols de plus de 3500 km.

Que faire si votre bagage est perdu ? 

Si vos bagages sont perdus, la compagnie aérienne est responsable sauf si elle prouve que vous avez commis une faute ou que le bagage comportait un défaut.
Il vous faut adresser une réclamation à la compagnie aérienne par courrier recommandé avec accusé de réception.

Le montant de l'indemnisation dépend de l'origine de la compagnie aérienne. Pour une compagnie de l'Union européenne, l'indemnité est de 1220 euros maximum. En dehors de l'Union européenne, l'indemnité maximum est fixé à 1220 euros si le vol s'effectue entre deux États qui s'y sont engagés. On compte en général 20 euros par kilo de bagage.
 


A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Posez votre question à notre juriste !

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Envoyez