Les sites de coavionnage : lequel choisir ?

Le coavionnage : une nouvelle façon de se déplacer. Quel site de coavionage choisir ? 
 

Les sites de coavionnage : lequel choisir ?
Le coavionnage : une nouvelle façon de faire des économies

Envie de vacances sans vous ruiner ? Ne cassez pas votre tirelire, partez gratuitement !

A partir du 25 août 2016, une nouvelle réglementation européenne permettra de partager les frais d’un vol privé à la condition que le nombre de passagers n’excède pas 6 personnes.
Depuis quelques années déjà, de nombreux sites de coavionage proposent de mettre en relation pilotes amateurs et voyageurs.

Equivalent de Blablacar, la référence en matière de partage de trajets entre particuliers, ces sites surfent sur la vague de l’ « ubérisation » des déplacements et sur l’ultra-flexibilité. Le point sur l’offre, ses avantages et ses inconvénients.


Quels sont les sites de coavionnage ?


Il en existe 4 principaux sites de coavionage : 

  • Coavimi est l’une des mieux recensées et des plus grandes. Elle propose en plus des bons plans régulièrement
  • Cofly propose en plus des vols en montgolfière, en ULM, en hélicoptère
  • Wingly propose des trajets, des promenades et même la possibilité d’offrir des bons cadeaux
  • Wingshare met l’accent sur les bons pilotes


Quels sont les avantages du coavionnage ?

Avec 600 aérodromes en France, les possibilités de trajets sont bien plus intéressantes qu’avec des compagnies régulières, souvent plus chères.
De plus, transiter par un aéroport plus gros (comme c’est souvent une obligation) rallonge le temps de trajet.
Les prix sont raisonnables et dépassent rarement les 200€ pour des trajets à 4-6 personnes.

Même en comparaison avec d’autres modes de transport, le coavionnage reste souvent intéressant en termes de durée et de tarif.
Les voyageurs sont sereins et sélectionnent les vols en fonction des profils des pilotes.

Enfin, le voyage dans un avion de petite capacité offre une expérience sympathique (pour ceux qui ont l’estomac solide).
 

Et les inconvénients ?

Encore peu connus, les sites de coavionnage offrent encore peu d’options. Même s'ils sont naturellement amenés à se développer, pour le moment, les possibilités sont limitées.

Par ailleurs, le voyage est à l’initiative de pilotes particuliers qui n’ont parfois pas toujours les réflexes, la ponctualité, le professionnalisme. Même si chaque vol est noté par les voyageurs sur différents critères, le risque de tomber sur une expérience décevante existe.

A noter : que si, psychologiquement, il existe une barrière à l’idée de monter dans un avion tenu par un non-professionnel, on ne recense pas plus d’accidents de vol chez les particuliers.

Le coavionnage, c’est l’avenir ?

L’ubérisation galopante de l’économie trouve une suite logique dans le partage des trajets d’avion. Si, il y a quelques années encore, les trajets en avion relevaient de l’exceptionnels, ils sont aujourd’hui la norme quasi-quotidienne. Profiter de compétences de particuliers apparait donc plus que naturel, et l’Europe l’a déjà bien compris.


A lire aussi

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider