Sport à jeun : risques et bénéfices

Faire du sport à jeun fait-il réellement maigrir ?

Sport à jeun : risques et bénéfices
Faire du sport à jeun fait-il maigrir sans risques ?

Lorsqu'on se lève le matin à jeun, notre organisme, à défaut de sucres immédiatement disponibles dans le sang, est nettement plus disposé à consommer des graisses qu'à en stocker.
Faire du sport à jeun est-ce réellement efficace ?


Le sport à jeun fait-il maigrir ? 

Naturellement, on dépense plus de graisse pendant l'effort au lever le matin qu'à un autre moment de la journée, ce qui favorise la perte de poids.
 
Courir 30 minutes le matin à jeun ferait perdre autant de graisse qu'après deux heures de course à pieds. Attention à ne pas manger du sucre après l'exercice, puisque vous le re-stockerez immédiatement après !
 
Les spécialistes recommandent de ne pas aller au-delà de 30 minutes d'effort à jeun.
 

Comment fonctionne le corps à jeun ?

Le fonctionnement des muscles et de nombreux organes nécessite de l'énergie dès le matin. Ce qui requiert de l’alimentation, des réserves de glycogènes dans le foie et les muscles, ou la dégradation de graisses.
 
Comment marchent les muscles ? Les muscles fonctionnent grâce aux glucides issus des réserves de glycogène dans le foie et les muscles, des sucres de l'alimentation, et de la lipolyse (la dégradation des graisses).
 
La lenteur de la lipolyse interpelle. La lipolyse ne suffit pas, seule, à fournir l’énergie corporelle nécessaire à des efforts intenses.
 
Selon plusieurs études américaines sérieuses : pour un même exercice sportif, la graisse est brûlée plus rapidement le matin à jeun qu’après un repas, la même quantité d’énergie étant dépensée dans les deux cas.
 
Faire du sport à jeun habitue notre corps à une lipolyse plus efficace. La graisse brulée fournie davantage d'énergie utilisable par le muscle. Les cyclistes conservent bien à l'abris ce secret connu des sportifs d’endurance de longue durée.



Une perte de poids à relativiser !

La quantité d’énergie de la graisse humaine est estimée à environs 8000Kcal par kilo !  Un exercice de vélo vous fera dépenser maximum 900Kcal de l'heure. Pour la course à pied, une personne de 70Kg qui court 10km, dépenserait en moyenne 840Kcal.
 


Les risques d'hypoglycémie

Lorsque l'on contraint l’organisme à travailler plus dur pour maintenir les fonctions vitales, le sport à jeun peut être suivi d'un épuisement, d'un manque d’énergie, de soucis de digestion et de maux de têtes.
 
Attention à l'hypoglycémie, qui arrive lorsque les réserves du foie sont affaiblies. Le cerveau se protège alors en fonctionnant au ralenti, forçant l’arrêt de toute activité sportive. L'hypoglycémie peut amener à des pertes de conscience suivies d'accidents. Allez-y progressivement, avec bon sens !

On déconseille généralement le sport à jeun aux personnes non entrainées ou en reprise d'activité sportive après un arrêt. Les personnes avec des soucis de santé doivent également se méfier. Dans tous les cas, l'avis du médecin est primordial.
 


La fonte musculaire

En situation de manque de glucose, l'organisme se met à en fabriquer à partir d'acides aminés, ce qui lui permet d'assurer le fonctionnement du cerveau. S'affaiblissent alors les reins, la peau, le foie et les muscles.
Attention à ne pas arriver à l'effet inverse recherché : la fonte musculaire !
 
A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider