Surendettement et aides sociales : comment en bénéficier ?

Connaître les aides sociales proposées en cas de surendettement ainsi que la procédure pour en bénéficier. Nous vous disons tout.

Surendettement et aides sociales : comment en bénéficier ?
Etre accompagné dans sa gestion financière

Une personne en situation de surendettement devra engager une procédure auprès de la Banque de France pour arrêter son hémorragie financière.

Cependant, l’amorce de cette procédure ne solutionne pas tout et c’est la raison pour laquelle il existe des aides sociales en cas de surendettement. Ces aides, financières ou non, visent à accompagner la personne surendettée dans le redressement de son budget. Faisons le point.

Surendettement et aides sociales : de quoi parle-t-on ?

Après le dépôt du dossier de surendettement auprès de la Commission de surendettement de la Banque de France, et dès lors que celui-ci aura été déclaré recevable, les dettes de la personne en difficultés sont gelées.

Elles seront à régler selon un plan conventionnel de remboursement acté avec la Commission si aucun accord avec les créanciers ne peut être trouvé. Une procédure de rétablissement personnel pourra également être envisagée si le retour à un équilibre financier est impossible.

Durant l’exécution de ce plan de redressement financier, le bénéficiaire peut avoir besoin d’être accompagné.

Des dispositifs sociaux ont ainsi été mis en place pour lui permettre de garder le cap vers l’assainissement de ses finances. Différents organismes dispensent ces aides sociales (CCAS, CAF, etc.) qui peuvent être mobilisées en anticipation des problèmes budgétaires, mais également suite à la mise en œuvre d’une procédure de surendettement.

Les interlocuteurs en cas de difficultés financières

Anticiper reste le meilleur conseil en matière de gestion du budget domestique. Il faut trouver des solutions avant que la situation financière ne soit irrémédiablement compromise.

Des interlocuteurs peuvent apporter conseil et aides en la matière.

Le Centre communal d’action sociale (CCAS)

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) propose toutes les informations utiles aux personnes redoutant un surendettement et aidera à mobiliser des aides financières appropriées pour faire face aux difficultés passagères.

L’établissement bancaire

Contacter son conseiller financier est une option à laquelle les personnes surendettées ne pensent pas toujours et pourtant cet interlocuteur pourra analyser la structure des dépenses et attirer la vigilance du client sur des comportements financiers à risques (absence d’épargne, dépenses importantes sur des postes non-indispensables, etc.) ou conseiller des options non-envisagées (ex : vente à réméré, etc.).

A savoir : il est impératif de jouer la carte de la transparence avec le banquier qui pourra ainsi adapter les produits bancaires et la gestion des comptes au cas par cas (ex : montant de l’autorisation de découvert, rachat de crédit, etc.).

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

Les aides financières de la CAF permettent de disposer rapidement d’une somme d’argent pour des dépenses du quotidien (aide financière d’urgence, aide à l’équipement familial, prêt à taux zéro …).

La CAF peut également maintenir le versement des aides au logement accordées à la personne surendettée et les flécher directement vers le bailleur pour assurer le paiement du loyer.

Pour en savoir plus :

Solliciter ses proches

Il peut être opportun de solliciter ses proches (famille, amis) pour être aidé dans ses difficultés. Des solutions peuvent permettre de régulariser rapidement la situation financière (avance sur héritage, crédit entre particuliers, etc.).

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire