Travaux de rénovation : des aides qui vous permettent d’économiser

Vous voulez faire des travaux de rénovation dans votre maison ? Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides qui vous permettront de moins dépenser.

Travaux de rénovation : des aides qui vous permettent d’économiser
Les différentes aides pour vos travaux de rénovation énergétique

Financez tous vos projets, en toute sérénité ! Si vous avez réalisé des travaux de rénovation éco énergétiques dans votre appartement ou maison à partir du premier septembre 2014, il se peut fortement que vous ayez droit à des aides mises en place par l’État et les collectivités territoriales. Outre le fameux crédit d’impôt (ou CITE), qui est attribué au titre des frais engagés pour la qualité environnementale de votre logement principal et qui vous permet de déduire jusqu’à 30% de vos dépenses, d’autres subventions, parfois cumulables, sont susceptibles de vous être offertes. Tâchez d’en profiter !
 

Travaux de rénovation : quelles aides ?


L’éco-prêt à taux zéro

Si vous souhaitez rendre votre résidence principale plus économique et plus écologique, vous pouvez contracter un éco-prêt à taux zéro. Un tel prêt vous permet de bénéficier d’une enveloppe de 30 000 € maximum, ce qui n’est clairement pas négligeable. De plus, tout ce que vous avez à faire pour en profiter est de solliciter une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement).
 


Le chèque énergie

Si ce dispositif n’est pour le moment en vigueur que dans des régions ciblées du territoire français (notamment l’Aveyron, l’Ardèche, les Côtes d’Armor et le Pas-de-Calais), le chèque énergie, qui est nominatif, vous permet tout de même d’être remboursé sur vos travaux de rénovation ainsi que sur la totalité de vos factures d’énergie (à hauteur de 150 € par mois). Il vous donne donc le droit de consommer de l’électricité, du gaz, du fioul ou du bois à moindre frais. C’est un moyen de réaliser de très belles économies sur le long terme.
 


Le programme « Habiter Mieux »

Ce programme à été mis en place par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) est en place depuis 2012. Il vise à rénover pas moins de 150 000 logements actuellement occupés par des ménages aux revenus modestes. Ces logements devraient permettre de réaliser jusqu’à 40 % d’économies d’énergie tous les ans.

Si vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation chez vous mais que vous n’en avez pas les moyens, vous pouvez demander à l’ANAH de vous verser une subvention en remplissant un formulaire sur son site web.
 


L’aide de la caisse de retraite

Les retraités qui souhaitent eux aussi procéder à des travaux de rénovation dans leur résidence principale sont éligibles à une aide financière délivrée par leur caisse de retraite respective et la CAF. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une aide mensuelle qui est reversée pour compenser les coûts engagés dans l’amélioration énergétique d’un logement.

À toutes ces aides s’ajoutent aussi la prime énergie délivrée par Total, plusieurs aides locales, mais aussi la TVA à taux réduit de 5,5 %.


A lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider