Comment et quand contrôler l’usure des pneus ?

Les pneus jouent un rôle important dans le fonctionnement du véhicule. Procéder à la vérification de l’usure des pneus est donc primordiale pour la sécurité de l’automobiliste et de ses éventuels passagers.

Comment et quand contrôler l’usure des pneus ?
Comment savoir si un pneu est usé ?

Etes-vous bien assuré ?L’usure des pneus est un risque considérable pour la sécurité de tout automobiliste. Un pneu usé voit bon nombre de ses capacités réduites à savoir la tenue de route, l’évacuation de l’eau et la distance de freinage.

L’usure augmente également les risques de crevaison, de dérapage et d’aquaplaning. D’où la nécessité d’une vérification régulière.


Comment vérifier l'usure des pneus ?


Le pneumatique comme tous les autres éléments du véhicule doit recevoir une attention particulière, car avec le temps, il s’use. Et la partie essentielle qui subit plus de pression est la bande de roulement, car en contact direct avec le bitume. C’est elle qui assure l’adhérence à la route. Sa hauteur de sculpture est primordiale pour la sécurité de votre véhicule et sa profondeur reflète la santé du pneu.

La vérification de son usure passe toujours par la mesure de la profondeur de sa sculpture. La profondeur minimale des rainures de la bande de roulement doit être de 1,6 mm.

Pour en faire la lecture, il suffit de repérer le témoin ou indicateur d’usure. Il s’agit d’une surélévation subtile de caoutchouc  - sous forme de bosse ou de triangle reprenant les lettres TWI (Tread Wear Indicator) - qui se situe dans les rainures du pneu. Sa position est indiquée par une flèche ou un dessin qui se situe sur le flanc.

Si la gomme est au même niveau que le témoin, cela signifiera que vous avez atteint la profondeur minimale, il faudra alors songer à changer votre pneu, sinon vous risquez une contravention, si la hauteur de sculpture est inférieure à la limite légale de 1,6 mm.



Pour mesurer l’épaisseur de la gomme, vous pouvez vous procurer une jauge de profondeur vendue chez les détaillants spécialisés ou en ligne.
 

Les différents types d’usure

Le pneu peut également subir des usures anormales, dont les plus fréquentes sont :
 
  • Usure sur les extrémités (extérieur)
Il s’agit d’une usure qui s’annonce au niveau des extrémités de la bande de roulement, les rainures latérales devenant moins profondes. Cela est généralement occasionné par une pression insuffisante (pneus sous-gonflés). Il faudra dans ce cas ajuster la pression de vos pneus et éviter la surcharge, car cela peut augmenter votre consommation de carburant à cause de la forte résistance au roulement.
 
  • Usure centrale
Le pneu est usé à partir du centre de la bande roulement. L’épaisseur de la sculpture est très réduite au milieu. C’est un signe de pression trop élevée. Cela augmente les risques de crevaison. Ce pourquoi il est conseillé de faire contrôler régulièrement la pression et de les monter sur des jantes adéquates.
 
  • Usure Unilatérale
Il est usé d’un seul côté. Il s’agit ici d’un problème de géométrie. Il faut donc faire contrôler la géométrie.
 
  • Usure mécanique
Elle concerne généralement les roues avant du véhicule. Cela peut être dû à un mauvais état des roues ou des organes de liaison et de suspension.


 

Géométrie et parallélisme

Nombreux sont les types d’usure dont peut souffrir un pneumatique. Aussi au moindre constat, l’idéal serait de vous rendre chez un spécialiste pour un meilleur diagnostic.

Certains spécialistes conseillent pour cela d’effectuer un rééquilibrage chaque année ou tous les 20.000 km et la géométrie lors de chaque changement de pneus ou au moindre constat d’un comportement inhabituel ou anormal dans les trajectoires de votre véhicule. 

Il est également recommandé de procéder à une rotation de vos quatre pneus tous les 5 000 à 8 000 km. Cela permettra une usure normale de ceux-ci.

Il convient aussi de les adapter au climat : en saison pluvieuse, il convient de les changer une fois atteint 2 mm de profondeur ; et en période hivernale, les changer une fois atteint 3,5 mm.


A lire aussi :

Robert Badou Koffi Robert Badou Koffi

Robert Badou est doctorant en Information et Communication sur les plateformes numériques à l'Université de Porto (Portugal) et titulaire d'un Master en Lettres Classiques ainsi que d'une spécialisation en Marketing Politique et Propagande Electorale de l'Université de Sao Paulo (Brésil) et d'un Master en Etudes Ibériques et Latino-américaines de l'Université Félix Houphouët Boigny (Côte d´ivoire). Robert a plus de 5 années d'expérience comme attaché politique au Brésil.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider