Voitures connectées : ce qui nous attend

Les automobiles sont de plus en plus équipées de différentes applications embarquées, nous vous en disons plus sur ces voitures connectées.

Voitures connectées : ce qui nous attend
Les voitures connectées se démocratisent

À la recherche d'un financement pour votre auto ?Alors que le Mondial de l’Automobile 2016 de Paris nous a clairement montré que les véhicules écoresponsables sont l’une des plus fortes tendances du marché automobile (notamment les voitures 100 % électriques), les constructeurs travaillent déjà sur d’autres projets. Nous sommes dans un monde qui évolue et où l’information est accessible presque partout et rapidement grâce aux différentes applications existantes. En plus de produire des véhicules respectueux de l’environnement, la tendance des fabricants va se tourner vers les voitures connectées.

Les voitures connectées : de plus en plus présentes

Selon la 5e version de l’étude « Connected C@r » élaborée par les consultants de Strategy&, le chiffre d’affaires produit par les véhicules connectés devrait tripler d’ici 2022. Actuellement, ce sont les voitures haut de gamme qui sont équipées avec ces technologies. Cependant, d’ici 2022, cela devrait se démocratiser et s’étendre à tous les différents segments. Le but étant d’équiper au mieux les voitures les plus vendues.

Cette tendance à l’augmentation d’équipements connectés est, d’ores et déjà, observable avec les modèles présents lors du Mondial de l’Automobile 2016 comme par exemple : l’Opel Ampera-e qui possède un GPS, la 4G et même un système de conciergerie. Il y a également la Peugeot 3008 avec ses différents systèmes d’aide à la conduite. Cette dernière a d’ailleurs été élue voiture connectée de l’année lors du salon. Renault quant à lui, fait la promotion de son partenariat avec l’application de navigation Waze.


Une union entre constructeurs et spécialistes IT

Le but de tout cela est d’améliorer le confort de conduite : que le conducteur puisse conduire en toute sécurité, tout en écoutant sa musique online, ainsi qu’être orienté par le GPS et s’informer sur le trafic.

À l’heure actuelle, les utilisateurs utilisent plutôt leurs smartphones afin d’avoir les informations nécessaires pour se guider et tous les constructeurs proposent des systèmes de divertissement et d’information comme le système Renault R-Link ou Connect Nav de Peugeot. La plupart des applications fonctionnent avec les systèmes de Google ou Apple et les fabricants font appel à eux pour assurer une compatibilité totale entre le système du véhicule et les smartphones des conducteurs.

Mais, il s’agira d’aller plus loin qu’une simple compatibilité entre smartphone et véhicule : il s’agira d’unir le savoir-faire des constructeurs en matière automobile à celui des entreprises IT (Information Tecnology) en matière de technologies.

Par exemple, en septembre 2016, en plus d’avoir racheté Sylpheo (une entreprise experte en développement de logiciels), Renault-Nissan s’est associée à Microsoft. Ils veulent développer de nombreux services comme :
 
  • Enregistrer les préférences de conduite du conducteur et pouvoir les transférer sur un autre véhicule,
     
  • Surveiller et contrôler à distance la voiture,
     
  • Payer automatiquement péages et stationnement,
     
  • Prêter le véhicule à quelqu’un sans lui remettre les clés
Sur le même principe, les constructeurs allemands, Audi, BMW et Daimler se sont associés à Intel, Nokia, Huawei, Ericsson et Qualcomm afin de créer la « 5G Automotive Association » pour développer la 5G et mettre en place les normes et standards des futures voitures connectées.

Tout cela va préparer le terrain à une autre avancée : la voiture autonome.


A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider