Waze Carpool : Google se lance dans le covoiturage

Waze Carpool, l’appli de navigation rachetée par Google va se lancer dans le covoiturage.

Waze Carpool : Google se lance dans le covoiturage
Waze se lance dans le covoiturage avec Carpool

À la recherche d'un financement pour votre auto ?L’appli de navigation collaborative, Waze va proposer un service de covoiturage : Waze Carpool. En quoi cela consiste-t-il ? Blablacar et Uber doivent-ils trembler ?


Un service de covoiturage à San Francisco

Waze est une application de navigation GPS communautaire qui a été rachetée par Google (Alphabet) pour 1 million de dollars, en 2013. Le géant du web va désormais proposer un service de covoiturage à San Francisco, sur des courts trajets.

Pour le moment, le service de covoiturage existe pour les employés de certaines sociétés de la baie de San Francisco telles que Google, bien sûr, mais aussi Adobe. Les employés qui souhaitent rentrer chez eux en covoiturage, communiquent entre eux via l'application.

Selon le Figaro, les conducteurs toucheront “8 centimes tous les 1,6 kilomètre”. En effet, pour le moment, ce sont les frais d'essence qui vont être couverts. Waze Carpool ne permet donc pas à ses conducteurs de gagner leur vie, grâce aux trajets, contrairement à Uber.


Des véhicules autonomes, très bientôt ?

Bien que les spécialistes s'inquiètent déjà pour Blablacar, ce serait la société de VTC Uber qui se trouve dans le collimateur de Google avec Waze Carpool.

On évoque déjà la possibilité de voir des véhicules sans conducteurs pour le service de covoiturage Waze Carpool , or Uber travaille également sur ce projet. Cette année, le groupe avait conçu et dévoilé un prototype de voiture autonome.


Un service similaire lancé en Israël

En Israël, un service de covoiturage avait également été lancé, via l'application Waze. Il s'agissait de « RideWith ». Waze est à la base, un service de navigation collaboratif, né en Israel.

Pour le moment, Waze Carpool n'est pas encore disponible en Europe, comme ce service est encore en phase de test dans la baie de San Francisco. Blablacar n'a donc aucune raison de trembler pour le moment.




A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider