Le yoga prénatal : pour se préparer en douceur à l’accouchement

Le yoga prénatal, est une activité physique très douce, qui permet aux futures mamans et à leur bébé de ressentir pleinement les bienfaits de la relaxation.

Le yoga prénatal : pour se préparer en douceur à l’accouchement
Quels sont les effets du yoga prénatal pour la future maman et son bébé ?

Avec des effets positifs à la fois sur le corps et le mental de la future maman, le yoga prénatal permet de préparer au mieux ce moment tant attendu et parfois redouté de la mise au monde. C’est aussi une activité idéale pour soulager le corps des tensions accumulées pendant la grossesse et permettre au foetus d’évoluer dans des conditions plus sereines. Voici de quoi vous convertir à la pratique du yoga prénatal, avec quelques idées de postures à essayer !

Les bienfaits du yoga prénatal

 

Tonus et vitalité !


Sauf pour les cas de grossesses difficiles pour lesquelles il est nécessaire à certaines femmes enceintes de rester alitées et de ne pas pratiquer d’activité corporelle même douce, le yoga prénatal est idéal pour permettre aux futures mamans de gagner en tonus et en vitalité.

En effet, la pratique régulière du yoga (environ 1h30 deux fois par semaine), permet aux muscles de se tonifier et ainsi à l’organisme de gagner en énergie vitale.

Le tonus s’acquiert grâce aux différentes postures à exercer mais aussi grâce aux exercices de respiration devant les accompagner et grâce auxquels peut circuler ce que l’on nomme en Inde l'énergie vitale.
 

Soulager les maux liés à la grossesse

Il est évident que la grossesse n’est pas une maladie mais que cet état amène l’organisme à fatiguer et à souffrir de petits maux en lien avec le poids du bébé : mal de dos, jambes lourdes, circulation sanguine difficile et transit intestinal perturbé… Là encore, la pratique du yoga prénatal est une excellente idée pour apporter à la femme enceinte un soulagement immédiat et durable.

Sans compter sur le fait que la relaxation intense du corps amène celle de l’esprit et peut également permettre de diminuer les angoisses liées à l’accouchement.
 

Comment s’y mettre ?

Il est vivement conseillé aux femmes enceintes désirant s’adonner aux yoga prénatal de se faire accompagner par un professionnel.

Pour cela plusieurs solutions :
 
  • S’inscrire à un cours de yoga pour femmes enceintes : en plus d’être encadrées par des professeurs qualifiés, ces séances vous permettront de rencontrer d’autres futures mamans en quête de sérénité !
 
  • Suivre les conseils de l’ouvrage Yoga Grossesse, co-écrit par Adeline Blondieau, passée maître dans la pratique et l’apprentissage du yoga, ainsi que Clara Truchot et Mariana Roth, toutes deux professeurs de yoga. Cet ouvrage illustré dédié à la pratique du yoga prénatal, accompagne ses lectrices du début de la grossesse aux  3 premiers mois du nourrisson.
 
  • Essayer quelques postures de base, très simples et faciles à réaliser : sur cette vidéo, Adeline Blondieau détaille 5 positions à reproduire chez soi.
A lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider