background img

Comment savoir si un investissement est risqué ?

Investir est sans doute l’un des meilleurs moyens pour se constituer un patrimoine ou pour rentabiliser son épargne. C’est aussi un aspect important du domaine des finances qui vous permet d’augmenter vos actifs et de maintenir votre pouvoir d’achat. Cependant, l’investissement présente un risque qu’il est nécessaire de connaître.

Comment mesurer le risque d’investissement ?

Le risque d’investissement, encore appelé risque financier, est la probabilité de perdre un capital investi. Un investissement qui comporte un risque élevé implique qu’une bonne quantité d’engagement et de capital sont investis. En général, pour ces types de risque, le rendement est élevé, mais avec une volatilité importante.

Lire également : Comment se construire un patrimoine quand on est jeune ?

C’est le cas par exemple des cryptomonnaies et de la bourse qui présentent un risque élevé. Pour éviter une perte d’argent conséquente, préférez investir en SCPI, un investissement qui offre moins de risques et une rentabilité intéressante. Pour mesurer votre risque financier, vous devez prendre en compte certains facteurs comme :

  • la volatilité,
  • la rentabilité,
  • le retour sur investissement,
  • la valeur à risque.

La volatilité est le facteur le plus utilisé pour mesurer cette donnée. Elle indique l’ampleur et la fréquence avec lesquelles le coût des actifs varie. Une volatilité importante induit une variation élevée du prix. Elle est mesurée avec certains paramètres comme l’écart-type.

A lire aussi : Comment savoir quand et combien investir en bourse ?

En ce qui concerne la rentabilité, elle mesure le rapport entre le coût investi et le rendement de votre investissement. Pour calculer ce facteur, vous devez analyser la valeur des actions et voir le résultat de cet investissement. Par contre, pour connaître le retour sur investissement, il faut faire la différence entre le revenu et le montant investi.

investissement finances rentabilité

Quels sont les différents types de risques financiers ?

On distingue 3 types de risques dont le risque élevé, le risque moyen et le risque faible. Les personnes qui réalisent des investissements avec un niveau de risque élevé sont actives et formées pendant le processus. Pour minimiser les risques à ce niveau, il faut avoir un plan pour limiter les pertes.

Le risque moyen est plus faible que le risque élevé, mais il présente tout de même une volatilité relative. Un domaine d’investissement qui présente un rendement faible présente en général peu de risques de pertes. À ce niveau, il s’agit en général des fonds communs de placement ou des dépôts à terme. Par ailleurs, on distingue aussi les risques systémiques, les risques non systémiques, les risques de liquidité et les risques de crédit.

Comment réduire votre exposition au risque d’investissement ?

Après avoir déterminé le type de risque de votre investissement, vous devez penser à le minimiser. Pour y arriver, vous devez tout d’abord prendre connaissance des actifs d’investissement. Cela permettra de réduire considérablement les risques et avoir un bon rendement. Ensuite, vous devez anticiper les événements imprévus.

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de prédire certaines situations, vous pouvez tout de même envisager des changements positifs ou négatifs. Cela vous permettra par la suite d’évaluer les résultats et d’élaborer la meilleure stratégie pour vos investissements. Enfin, certains outils de gestion de risques sont appropriés. Vous pouvez mettre en place une politique de protection ou souscrire une assurance. Un avis de confidentialité est recommandé pour garantir la sécurité de votre investissement.

Catégories de l'article :
Finance