background img

La proposition ETF Bitcoin a été rejetée par la SEC

bitcoin

Les tentatives de stabilisation du Bitcoin ne semblent pas aussi simples que celles incluant le concours d’autres crypto-monnaies. Si le numéro un des devises numériques avait récemment annoncé la soumission d’une proposition ETF, la SEC n’aura pas attendu longtemps pour se positionner. En effet, l’organisme aurait, une fois de plus, rejeté le projet.

Une monnaie sensible

Ce n’est plus un secret : le Bitcoin est sans aucun doute une des crypto-monnaies les plus sensibles actuellement sur le marché. Cet altcoin en aura fait voir de toutes les couleurs aux investisseurs : après une envolée qui a largement contribué à sa popularisation, il a subi une dévaluation qui donne encore des cauchemars à l’ensemble de sa communauté.

A voir aussi : Comment miner des crypto-monnaies avec votre PC ?

Considéré comme encore affaibli par ces récents événements, la monnaie numérique a cependant tenté sa chance auprès de la SEC. L’organisme, qui a la possibilité d’instaurer un fonds d’indices côté pour les crypto-monnaies, a été approché par les frères Winklevoss. Le projet en lui-même montre le désir de ces entrepreneurs à revaloriser leur actif favori. En effet, l’ETF fonctionne comme un tracker pouvant reproduire les valeurs d’un indice donné.

La perspective d’un fonds négocié en bourse ne peut que séduire : dans la cryptosphère, la concrétisation de ce projet fait parti des événements les plus attendus. La raison de cet engouement n’est autre que la souplesse de cet indice, offrant à cette crypto-monnaie un fonctionnement très proche de celui d’actions en bourse. Plus encore : les particularités d’un ETF permettraient au Bitcoin de reprendre son envolée. Dans le cas d’une validation, le cours du Bitcoin pourrait ainsi enregistrer une flambée semblable à celle constatée courant 2017. Rejetée une première fois en mars 2017, la contre-proposition des frères Winklevoss n’aura pas eu le plus grand succès. Si le Bitcoin n’a pas encore su convaincre, d’autres crypto-actifs tentent parallèlement leurs chances, sans que celles-ci ne soient affectées par la présente décision.

A voir aussi : Quel est le moyen de paiement le plus sûr ?

Des risques bien trop élevés

Si certains mineurs arguent une décision inéquitable, les réalités entourant le Bitcoin aident à comprendre ce positionnement. Pour la SEC, la raison de ce rejet ne serait autre que les soupçons de fraudes qui ont dernièrement pesé sur l’actif numérique. Les mineurs ne sont pas sans savoir que des manipulations frauduleuses ont permis à la crypto-devise de redresser sa valeur. Ces manipulations sont dangereuses non seulement pour les mineurs, mais aussi pour les investisseurs qui y perdraient énormément. L’épisode mettant à jour l’utilisation fictive du tether pour supporter le Bitcoin n’est pas le moins connu.

En quelques mois, cette crypto-monnaie a été au centre de débats quant à la pratique de wash trading fréquents. Si les frères Winklevoss ont laissé entendre que les crypto-monnaies étaient désormais immunisées face à des tentatives de fraudes, les arguments n’auront pas été assez convaincants pour rallier la SEC à leur cause. Notons que les internautes ne sont pas les seuls à avoir été dépités par cette décision. Une des commissionnaires, croyant au potentiel de cette monnaie, a aussi fait savoir son désaccord.

La réaction des marchés à la décision de la SEC

La décision de la SEC a eu un impact immédiat sur les marchés, avec une chute brutale du Bitcoin juste après l’annonce. La monnaie numérique a perdu plus de 400 dollars en quelques heures seulement, atteignant son niveau le plus bas depuis plusieurs semaines. Cette baisse soudaine montre à quel point les investisseurs ont misé gros sur cette proposition d’ETF Bitcoin.

D’autres crypto-monnaies ont aussi vu leur valeur chuter dans la foulée de cette annonce, notamment Ethereum et Ripple qui ont tous deux perdu près de 10 % de leur valeur respective. Les experts estiment que cela est dû au fait que ces devises sont souvent échangées contre des Bitcoins, ce qui accentue l’impact des fluctuations du cours du Bitcoin.

Certains analystes prévoient déjà une remontée prochaine du cours du Bitcoin. Selon eux, même si l’ETF n’a pas été approuvé pour le moment, il y aura toujours des opportunités futures pour les investisseurs institutionnels d’entrer sur le marché des crypto-monnaies. De plus, des institutions financières commencent à considérer sérieusement cet actif numérique comme un moyen viable d’accroître leurs profits.

Malgré cette décision décevante pour beaucoup dans la communauté crypto et parmi les investisseurs individuels intéressés par ce secteur en plein essor, il reste certain que le développement des nouvelles technologies financières ne sera pas stoppé par un simple refus administratif provenant d’un seul pays ou organisme régulateur.

Quelles alternatives pour les investisseurs intéressés par le Bitcoin ?

Le rejet de la proposition d’ETF Bitcoin par la SEC a été un véritable coup dur pour les investisseurs qui souhaitent se lancer dans le marché des crypto-monnaies. Toutefois, il existe plusieurs alternatives pour ceux qui cherchent à avoir une exposition au Bitcoin.

La première option est simplement d’acheter du Bitcoin sur une plateforme d’échange spécialisée. Ce choix permet aux investisseurs de posséder directement l’actif numérique sans passer par un fonds négocié en bourse ou ETF. Pensez à bien noter que cette méthode comporte aussi des risques inhérents, tels que les fluctuations importantes du cours et la sécurité insuffisante offerte par certaines plateformes d’échanges.

Une autre alternative consiste à investir dans des sociétés liées au Bitcoin. Il peut s’agir de sociétés qui acceptent déjà le paiement en Bitcoins ou bien celles ayant développé leur propre blockchain et utilisant ainsi cette technologie pour optimiser leurs services. Certaines de ces entreprises sont cotées en bourse et peuvent donc être intégrées dans un portefeuille diversifié.

Certains investisseurs intéressés par le potentiel du marché crypto envisagent aussi des fonds communs de placement, composés d’un panier plus large d’actifs numériques tels que les actions émergentes ou encore moins sensibles à ce type de crise réglementaire. Une approche prudente pourrait consister à diversifier son portefeuille entre différentes méthodes mentionnées ci-dessus afin d’atténuer tout risque potentiel lié aux fluctuations du marché.

Malgré le rejet de l’ETF Bitcoin, il est clair que les actifs numériques continuent à intriguer les investisseurs et attirent un nombre croissant d’institutions financières. Le marché des crypto-monnaies reste en pleine expansion avec une capitalisation totale de plus de 200 milliards de dollars américains au moment où nous écrivons ces lignes.

Les arguments avancés par la SEC pour justifier le rejet de la proposition ETF Bitcoin

Le rejet de la proposition d’ETF Bitcoin par la SEC n’a pas été une surprise totale. L’autorité réglementaire américaine a effectivement mis en avant plusieurs arguments justifiant sa décision.

La SEC a stipulé que le marché des crypto-monnaies était encore trop jeune et peu surveillé pour permettre à un ETF lié au Bitcoin de voir le jour. La volatilité importante du cours du Bitcoin est aussi considérée comme un facteur de risque important pour les investisseurs potentiels, particulièrement pour ceux qui ne sont pas familiers avec les marchés financiers.

L’autorité réglementaire s’est aussi inquiétée des possibles pratiques frauduleuses dans l’écosystème des crypto-monnaies. La SEC cite ainsi l’exemple récent du piratage de Coincheck, une plateforme japonaise où 500 millions de dollars en NEM ont été dérobés.

La SEC a aussi pointé du doigt le manque de surveillance et d’enregistrement autour des transactions sur les plateformes spécialisées dans les échanges en Bitcoins. Effectivement, ces dernières sont souvent situées hors des frontières américaines et il est difficile pour les autorités américaines d’avoir prise sur leurs activités.

Même si cette décision représente un coup dur pour ceux qui voyaient dans l’ETF Bitcoin une opportunité unique, elle pourrait encourager davantage la régulation et renforcer ainsi la confiance globale autour des actifs numériques. Les avancées techniques offertes par la blockchain ouvrent la voie à de nouveaux modèles économiques et l’ensemble des acteurs du marché est conscient de l’importance de se conformer aux exigences réglementaires.

Les implications à long terme pour le marché du Bitcoin après le rejet de l’ETF

Le marché du Bitcoin a connu une forte volatilité depuis la décision de la SEC de rejeter l’ETF Bitcoin. Après avoir atteint un sommet à plus de 8 000 dollars en juillet, le prix du Bitcoin est retombé sous les 6 000 dollars suite à cette annonce. Les investisseurs ont réagi négativement face à cette nouvelle qui a ébranlé leur confiance dans l’avenir des crypto-monnaies.

Certains experts estiment que ce rejet pourrait être bénéfique pour le marché du Bitcoin sur le long terme. Effectivement, cela va pousser les acteurs de l’écosystème à mettre en place des mesures renforçant la sécurité et la transparence de leurs activités.

La décision de la SEC est aussi une opportunité pour les régulateurs d’examiner plus attentivement les pratiques frauduleuses dans le monde des crypto-monnaies et d’y remédier par des actions concrètes comme l’intensification des contrôles ou encore la mise en place d’une législation plus stricte. Cette démarche permettra aussi aux investisseurs potentiels d’avoir davantage confiance dans cet univers finalement assez opaque.

D’un autre côté, on peut penser que les investissements réalisés précédemment sur le marché auront moins tendance à se diversifier vers d’autres projets ICO (Initial Coin Offering) qu’à rester concentrés sur leurs actifs existants — notons toutefois que ceci ne présage pas obligatoirement un futur favorable pour tous ceux qui avaient misé sur ces monnaies virtuelles.

Pensez à bien noter que le marché des crypto-monnaies reste jeune et en constante évolution. Le rejet de l’ETF Bitcoin ne doit pas être vu comme un arrêt total du développement de ces actifs numériques, mais plutôt comme une étape importante vers leur institutionnalisation et leur intégration dans les marchés financiers traditionnels. Les investisseurs doivent faire preuve d’une grande prudence lorsqu’ils décident d’investir dans le Bitcoin ou toute autre monnaie virtuelle, car la volatilité à court terme peut causer des perturbations importantes sur les positions détenues par chacun.

Catégories de l'article :
Crypto