background img

Comment calculer le temps supplémentaire et les heures supplémentaires rémunérées ?

three round analog clocks and round gray mats

En France et dans plusieurs autres pays, le temps de travail règlementé par les textes de loi est de 35 heures par semaines. Toutefois, dans certaines circonstances, le salarié peut travailler au-delà de ce temps prévu. Communément appelé heures supplémentaires, ce temps de travail réaliser en dehors des 35 heures engendre une majoration du salaire. Voici la méthode idéale pour calculer le temps supplémentaire de travail.

Calcul des heures supplémentaires de jour

Les heures supplémentaires représentent les heures de travail effectuées au-delà du temps règlementaire. Concrètement, il s’agit du temps de travail qui excède les 35 heures par semaine.

A découvrir également : Comment avoir une idée de Start-up ?

Toutefois, les règles de calculs diffèrent selon que la société soit régie ou non par le régime légal de 35 heures. En effet, il existe certaines sociétés qui sont soumises à un accord d’entreprise ou à une convention collective. Ces dernières appliquent généralement un temps de travail inférieur à la durée légale.

Généralement, pour calculer les heures supplémentaires, les comptables procèdent à une majoration du salaire en fonction du nombre d’heures réalisées. Le taux de majoration varie entre 25 et 50 %.

A lire aussi : Sécurisation de documents en entreprise : 2 mesures efficaces

La majoration de 25 % s’applique aux huit premières heures supplémentaires réalisées. Autrement dit, lorsque vous travaillez de la 36e à la 43e heure, votre rémunération sera majorée de 25 %. Prenons l’exemple d’un employé en contrat de 35 heures avec une rémunération de 15 euros par heures qui effectue 43 heures dans une semaine. Il a donc fait dans cette semaine 8 heures supplémentaires. Son salaire sera alors majoré de 25 %.

Quant à la majoration de 50 %, elle s’applique lorsque le salarié dépasse le palier des huit heures supplémentaires. Ainsi, lorsque le salarié excède la 44e heure de travail, il bénéficie d’une augmentation de 50 % sur son salaire.

Calcul des heures supplémentaires de nuit

Les contraintes et exigences peuvent conduire le salarié à travailler la nuit, le weekend et même les jours fériés. Les heures de travail réalisées ses jours sont également considérées comme des heures supplémentaires.

Le salarié réalise des heures supplémentaires de nuit lorsqu’il travaille entre 21 heures et 6 heures du matin. Dans certaines entreprises, les heures réalisées entre 5 heures et 6 heures et celles faites entre 21 heures et 22 heures sont souvent majorées à 10 %. Par contre, celles effectuées entre 22 heures et 5 heures du matin bénéficient d’une majoration de 30 %.

En outre, lorsque le salarié réalise des heures supplémentaires le dimanche, il perçoit généralement le double de sa rémunération habituelle. Ainsi, si son taux de rémunération par heure est de 10 euros, il recevra 20 euros par heures pour le temps supplémentaire effectué la nuit.

Lorsqu’une convention le prévoit, il peut bénéficier d’un repos compensateur pour combler les heures de travail réalisées la nuit ou le dimanche. Une heure supplémentaire majorée de 1,5 % équivaut à une heure trente minutes de repos.

Selon un arrêt rendu récemment en France, les heures de travail effectuées les jours chômés ou fériés sont assimilées à des heures de travail normal. Elles ne doivent donc pas être prises en compte dans le calcul des heures supplémentaires. De ce fait, elles ne bénéficient d’aucune majoration.

Par ailleurs, à défaut de calculer les heures supplémentaires à l’aide d’une formule, l’entreprise peut aussi faire usage d’un calculateur en ligne.

Catégories de l'article :
Entreprise