background img

Les nouveaux défis écologiques des terrains de golf

Aucun domaine n’est épargné par les enjeux climatiques, les terrains de golf, sont particulièrement concernés pour leur manière d’entretenir leurs terrains. Véritable défi écologique et économique, les golfs doivent chercher des solutions alternatives, efficaces tout en réussissant à réduire leurs couts pour s’y retrouver. Un défi de taille, mais qui est aussi à l’image de ce sport en quête de renouvellement.

L’entretien des terrains de golf

Les golfeurs ne s’en rendent pas forcément compte, mais l’entretien d’un terrain de golf peut être une tâche colossale. En effet, les terrains représentent souvent des dizaines d’hectares. Il faut alors entretenir les parcours dans leur intégralité, c’est-à-dire le green, mais aussi les espaces de forêts, les étangs, etc. Cela requiert de nombreux professionnels, à la fois des jardiniers, mais aussi des greenkeeper, des experts de la qualité de l’herbe. Leur rôle est indispensable pour maintenir les parcours dans un parfait état.

Lire également : SMIG au Maroc 2023 : salaire minimum, évolution et impact économique

Cela n’est pas une question d’esthétique, mais bien de qualité de jeu pour les joueurs. Cela demande également beaucoup de matériel, que ce soit des outils, mais aussi des machines spécifiques pour l’entretien des terrains. Puisque l’achat du matériel et des machines peut représenter un investissement conséquent pour les entreprises, la possibilité d’avoir recours à la location de ce matériel est indispensable comme la location de véhicules utilitaires électriques. En effet, la location permet de manière globale de conserver une capacité d’investissement suffisamment conséquente. Cela peut être nécessaire en particulier lors des périodes de pénurie de matières premières ou même de forte inflation. On peut également avoir à l’inverse recours au lease-back afin de dégager de la trésorerie tout en conservant son matériel.

Une exigence climatique

Le domaine du golf et leur impact climatique est revenu récemment sur le devant de la scène puisqu’ils sont obligés de réagir et de changer leur méthode d’ici 2025. En effet, le principal problème de l’entretien des terrains est l’utilisation de produits phytosanitaires. Ces produits néfastes pour l’environnement sont utilisés pour maintenir le gazon dans un état optimal toute l’année, cependant, la loi Labbé de 2015 impose que les terrains de golf réduisent drastiquement l’utilisation de ces produits. C’est un défi pour les greenkeeper qui doivent trouver de nouvelles manières d’entretenir les terrains et se rapprochent donc du secteur agricole pour avancer dans la recherche.

A lire en complément : Les étapes essentielles pour constituer un dossier de prêt immobilier parfait

L’utilisation de l’eau est également problématique pour entretenir le gazon. Ainsi, les golfs doivent réduire leur consommation en eau pour respecter les normes écologiques. Des professionnels cherchent des solutions en proposant des produits plus écologiques, dont les besoins en eau seraient moins importants. Le secteur passe en réalité par les mêmes défis que l’agriculture quelques années auparavant, ainsi les rapprochements sont nombreux. Pour l’heure, il y a encore différentes solutions à l’essai selon les terrains, mais il existe déjà des labels afin de récompenser les

Le renouvellement du sport

Le fonctionnement des terrains de golf est particulièrement pointé du doigt après cette année climatique record qui a mis en exergue des problématiques malheureusement déjà bien présentes. Tout le monde doit s’adapter à présent pour lutter contre le réchauffement climatique, et en particulier les industries et les professionnels qui ont un impact encore plus grand. Le golf est alors à un tournant, pour redorer son image et montrer que c’est un sport loin des clichés qui lui collent à la peau.

En effet, on assiste à un rajeunissement du milieu, qui tend à montrer que le golf n’est pas un sport réservé aux plus riches et qui est capable de s’adapter aux contraintes environnementales.

Catégories de l'article :
News