background img

Découvrez comment bénéficier d’une mutuelle étudiante à des tarifs avantageux !

La contribution vie étudiante et de campus a remplacé l’affiliation au régime de sécurité sociale étudiante, qui nécessitait auparavant de s’inscrire dans l’enseignement supérieur (CVEC). Ce versement obligatoire, fixé à 92 € pour l’année universitaire 2020-2021, doit faciliter l’accès aux soins sur un campus universitaire. En revanche, il ne remplace ni ne complète l’assurance maladie.

Tous les étudiants seront désormais assurés par le système de sécurité sociale ordinaire, mais ils ne pourront pas bénéficier d’un régime d’assurance complémentaire santé. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, elle est fortement conseillée pour éviter des frais de santé importants. Alors comment bénéficier d’une mutuelle étudiante à des tarifs avantageux ?

A voir aussi : Les avantages d'une mutuelle pour le rembours

Pourquoi souscrire une mutuelle étudiante ?

Une mutuelle étudiante est une assurance maladie complémentaire qui couvre les frais médicaux non couverts par la sécurité sociale. En fonction de votre budget et de vos besoins, vous pouvez choisir une mutuelle étudiante, une mutuelle « classique » ou une mutuelle liée à celle de vos parents.

Le plus important est de comparer les offres et les services associés. Faites le point sur vos besoins et vos dépenses de santé potentielles avant de signer un contrat d’assurance complémentaire : lunettes ou lentilles de contact, soins dentaires, visites régulières chez le médecin, stage ou études à l’étranger.

A lire en complément : Pourquoi la meilleure assurance vélo est-elle la plus recommandée ?

Participer à la mutuelle de vos parents

L’option la plus simple et souvent la plus économique est de faire appel à la mutuelle de vos parents, qui propose fréquemment des contrats intéressants pour toute la famille grâce à leur mutuelle d’entreprise. Cela permet souvent de bénéficier de très bons soins de santé à moindre coût et, surtout, sans avoir à gérer un nouveau budget en tant qu’étudiant. Le principal inconvénient est que les relevés de consultation sont livrés au domicile de vos parents, ce qui n’est pas toujours pratique pour consulter un professionnel.

Choisissez une mutuelle traditionnelle.

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas adhérer à la mutuelle de vos parents, vous pouvez choisir un contrat d’assurance auprès d’un organisme complémentaire traditionnel. La majorité d’entre eux proposent des tarifs réduits aux jeunes, mais les remboursements varient selon le contrat et l’assurance.

Les mutuelles pour étudiants

Autrefois obligatoires et à prix réglementés, les mutuelles étudiantes proposent aujourd’hui une variété de produits adaptés à votre budget et à vos demandes. Les mutuelles étudiantes, qui s’adressent à une population jeune et étudiante, proposent des formules variées avec plus ou moins de garanties.

Si vous devez fréquemment contacter des spécialistes qui ne sont pas couverts par une convention de secteur 1, choisissez une formule avec une couverture supérieure à 100 % afin de ne pas avoir à payer les dépenses restantes, c’est-à-dire les frais supplémentaires. Même si les étudiants sont généralement en bonne santé, certains d’entre eux ne se font pas soigner et risquent leur santé pour des raisons financières.

Par conséquent, il est essentiel qu’ils évaluent les offres et choisissent en fonction de leurs besoins réels. Les mutuelles étudiantes proposent également des services uniques aux étudiants, comme le remboursement forfaitaire de l’achat de masques, le remboursement forfaitaire des frais de taxi pour rentrer d’une soirée, le paiement forfaitaire de préservatifs ou de protections hygiéniques, ou encore le remboursement forfaitaire des rendez-vous chez le psychiatre.

Aide aux étudiants les plus vulnérables avec l’assurance maladie étudiante

Sachez que la plupart des régions accordent une aide au paiement ou une assurance maladie à taux réduit aux étudiants dans le besoin afin qu’ils puissent bénéficier d’une complémentaire santé. Dans certaines situations spécifiques, certains étudiants peuvent également bénéficier d’une assurance maladie complémentaire (AMC).

Pour minimiser les coûts, pensez à choisir une mutuelle étudiante de base qui comprend la couverture des consultations de médecins de premier recours et de spécialistes à 100 % du taux de la sécurité sociale, des frais d’hospitalisation et des médicaments sur ordonnance. De plus, assurez-vous que le plan inclut le paiement en tiers payant pour éviter d’avoir à payer d’avance les frais médicaux avant d’être remboursé.

Catégories de l'article :
Assurance