Les avantages fiscaux du crédit étudiant

Comment fonctionne vraiment le crédit d'impôt dont peuvent bénéficier les personnes ayant contracté un crédit étudiant entre septembre 2005 et décembre 2008 ?

Les avantages fiscaux du crédit étudiant
Comment bénéficier des réductions d'impôt liées au crédit étudiant ?
  • Faire un crédit pour ses études permet de bénéficier d'une réduction d'impôt

Il est inutile de se ruiner pour étudier !

En souscrivant un crédit étudiant, vous pouvez bénéficier de certains avantages fiscaux. Ces dispositifs, souvent mal connus, peuvent vous permettre de réaliser de réelles économies. Comment fonctionne le crédit étudiant, qui peut y prétendre et quels avantages peut-on retirer de ce dispositif ?
 

L'avantage fiscal du prêt étudiant

 

Les conditions pour bénéficier d'un crédit d'impôt

  • Il faut que l'étudiant ayant souscrit le prêt ait moins de 26 ans au 1er janvier de l'année où le prêt a été conclu.
  • Attention, ces avantages fiscaux ne sont plus appliqués sur les nouveaux prêts : ils concernant seulement les prêts souscrits entre septembre 2005 et décembre 2008.
  • Les prêts ouvrant droit à un crédit d'impôt sont seulement les crédits étudiants (un type de crédit à la consommation particulier) contracté sur cette période, par une personne répondant aux conditions d'âge et suivant un cycle d'études supérieures.
 

Comment bénéficier du crédit d'impôts lié à la souscription d'un prêt étudiant ?

  • L'ancien étudiant peut bénéficier du crédit d'impôt dès la première année où il remplit une déclaration de revenus personnelle.
  • Le montant du crédit d'impôts s'élève à 25 % des intérêts qui ont été versés par an sur les 5 premières années du prêt, dans la limite de 1000 € par an.
  • Attention, ce crédit d'impôts ne sera valable que lorsque l'étudiant fera sa propre déclaration de revenus, il ne peut en aucun cas en bénéficier tant qu'il fait partie du foyer fiscal de ses parents.
 

Est-il encore possible de bénéficier du crédit d'impôt lié au prêt étudiant ?

Oui, à condition d'avoir rempli les conditions relatives à l'âge, au statut d'étudiant au moment où le prêt a été contracté et que le prêt ait été contracté entre septembre 2005 et décembre 2008.
 
Prenons l'exemple d'une personne qui aurait contracté un prêt étudiant en décembre 2008, dernier mois de validité du dispositif. Le montant du prêt était de 10 000 € à rembourser sur 5 ans (durée fréquente pour les prêts étudiants, permettant de financer les études de la première année de licence à la fin du master). Cet étudiant remboursera donc normalement son prêt à partir de janvier 2009. Tant qu'il dépend du foyer fiscal de ses parents, il ne peut pas profiter du crédit d'impôts. L'année où il remplira sa première déclaration de revenus seul, il pourra commencer à profiter du crédit d'impôt qui sera calculé en fonction des intérêts versés depuis le début du prêt (janvier 2009).

 
A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Étudiant

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ