Assurance prêt immobilier : comment ça marche ?

Comprendre le principe de la souscription d’une assurance prêt immobilier ainsi que sa marge de manœuvre en qualité d’emprunteur.

Assurance prêt immobilier : comment ça marche ?
La marge de manoeuvre de l'emprunteur

Lors de la préparation d’une acquisition immobilière, dans le calcul du crédit immobilier, il convient d’intégrer l’assurance prêt immobilier. Ce dispositif de garantie présente quelques spécificités.

Faisons le point sur son fonctionnement.

Qu’est-ce que c’est ?

L’assurance prêt immobilier est souscrite par les emprunteurs. Elle permet de garantir le remboursement du capital restant dû à l’organisme de crédit si le client n’est pas en mesure de rembourser son prêt (en cas de décès, de maladie, de perte d’emploi…).

L’assurance prêt immobilier est-elle obligatoire ?

La loi française n’impose pas aux personnes qui contractent un crédit immobilier de souscrire une assurance liée à ce dernier.

En pratique cependant, les banques rendent cette assurance obligatoire et l’intègrent systématiquement dans l’offre de prêt transmise au client. Si l’emprunteur ne rembourse pas son crédit comme convenu, la banque est ainsi couverte et elle ne court pas le risque de perdre plusieurs centaines de milliers d’euros.

Ce que l’on sait moins, c’est que l’emprunteur est totalement libre de choisir l’assurance prêt immobilier qu’il souhaite.

Le choix de l’assurance

Via l’offre de prêt, l’établissement financier propose généralement la souscription d’une assurance groupe.

Cependant, le choix de l’assurance prêt immobilier reste totalement libre : l’emprunteur peut donc, en théorie, emprunter dans une banque et souscrire son assurance crédit auprès d’ un établissement concurrent. Tout sera ici question de négociation : la banque prêteuse peut conditionner un prêt à un taux avantageux à la souscription de l’assurance groupe proposée.

À savoir : changer d’assurance prêt immobilier en cours de contrat est aujourd’hui possible. Consultez notre article pour en savoir plus

Assurance-crédit et questionnaire médical

L’emprunteur doit remplir un questionnaire médical lors de la demande d’assurance prêt immobilier. En fonction de son état de santé ou de ses antécédents (ex : maladie grave, complications de santé,…), le coût de l’assurance varie.

Pour permettre à chacun de concrétiser ses projets par le recours à l’emprunt, tout en maintenant des coûts d’assurance raisonnables, un dispositif spécifique a été mis en place : la convention Aeras (“s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé ”) encadre les prix et oblige les assureurs à proposer un tarif raisonnable en plafonnant la surprime qui pourrait être imposée aux emprunteurs concernés par des difficultés d’ordre médical.

Comparer les offres à partir d’un comparateur en ligne

Le coût de l’assurance prêt immobilier dépend de la situation de l’emprunteur (l’âge et l’état de santé étant des facteurs déterminants).

Une première simulation pourra être réalisée en ligne afin de trouver les établissements qui proposent les tarifs les moins chers, mais le prix de l’assurance prêt immobilier varie fortement d’une personne à l’autre.

C’est pourquoi un devis personnalisé devra être demandé pour obtenir une estimation plus précise.

Le coût

L’assurance du prêt immobilier peut être basée sur deux modes de calcul :

  • soit le montant est fixe et l’emprunteur paie la même somme chaque mois à l’assureur
  • soit le prix est dégressif et calculé sur le capital restant dû du crédit.

Quelle que soit la méthode de chiffrage, l’assurance prêt immobilier représente un coût non négligeable à prendre en compte dans le calcul du crédit immobilier.

A savoir : le coût de l’assurance est compris dans le TAEG (taux annuel effectif global) qui est indiqué sur l’offre de prêt. Il faut déduire le coût de l’assurance proposée par l’emprunteur si l’on souhaite la contracter chez un concurrent.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider