Faut-il être carriériste pour réussir ?

Faut-il être carriériste pour réussir sa vie professionnelle ? Petite enquête.

Faut-il être carriériste pour réussir ?
Être carriériste : la clé de la réussite ?

Qu’est-ce qu’être carriériste ? Est-ce une condition indispensable à la réussite professionnelle, aujourd’hui ? Enfin comment s’affirmer face à des collègues carriéristes, quand on ne l’est pas ?
 

Quelques définitions

On différencie l’ambition du carriérisme. En effet, si les deux profils se ressemblent, tant ils suivent les mêmes objectifs, à savoir évoluer professionnellement, ils n’utilisent pas les mêmes méthodes et n’ont pas les mêmes motivations. 

Les personnes que l’on peut qualifier d’ambitieux veulent se dépasser, améliorer leurs connaissances, monter en compétences, avoir un meilleur niveau de vie, par exemple. Ils focalisent davantage sur l’être que sur le paraître, ils sont à l’écoute, dans la compétition, ils ont l’esprit d’équipe, et selon le site de carrières Jobboom, leur objectif final est de “réussir leur vie”,

Les carriéristes représentent le côté obscur de l’ambition. Ils veulent impressionner, prouver leur valeur aux autres. Ils sont dans la compétition et le désir de dominer.

Les caractéristiques de ce type de profils : dans la compétition, ils veulent dominer, ils sont davantage dans le paraître que dans l’être, mais cela leur permet de masquer une certaine insécurité. Ils sont orgueilleux et leur objectif final est de “réussir dans la vie”

Mais faut-il avoir ce profil pour accéder au sommet ?
 

Les grands managers ne sont pas carriéristes

Selon le consultant Frédéric Marquette (EIM) cité sur le site Challenges.fr, "pour arriver au sommet dans les grandes entreprises, il faut ne pas être… carriériste.

Il explique qu’être calculateur ne conduit pas vers la réussite et ajoute “ il faut d’abord se faire plaisir dans son métier, aimer ce que l’on fait”. 

Frédéric Marquette a en effet interrogé de grands patrons dans le cadre de la rédaction de son livre “Pourquoi eux ? Les secrets d'une ascension : Paroles de dirigeants” (éditions Alisio).

Pourtant certains sont prêts à tout sacrifier pour réussir. Comment se comporter face à eux ?
 

Comment s’affirmer devant un collègue carriériste ?

Selon une nouvelle étude réalisée par l'institut Gfk pour le site Monster, la France compte plus de carriéristes que l’Angleterre ou encore l’Allemagne ! À la question "Considérez-vous le travail que vous faites comme faisant partie de votre plan de carrière ou juste comme un simple boulot ? 70 % des salariés interrogés en France, ont opté pour la première option (plan de carrière). En Angleterre, le résultat est de 43 % et en Allemagne, 25 %.

Néanmoins, on peut réussir sans être carriériste. Et face à des collègues affichant ce profil, Madame Figaro nous donne quelques conseils :
 
  • Apprendre à différencier l’ambition, qui n’est ni orgueil ni domination, 
  • Savoir se mettre en valeur en valeur en montrant notamment à ses managers ce que l’on accomplit (par e-mail ou lors des évaluations semestrielles ou annuelles),
  • Apprendre à gérer les conflits. Et oui, le carriériste essaiera de montrer qu’il est plus intelligent. Ne créez pas de conflits. Prenez le temps de discuter avec lui en privé pour mettre les points sur les i. 



A lire aussi :

Ida Macondo Ida Macondo

Originaire de Paris, Ida est une passionnée d'écriture et de voyages qui ne se déplace jamais sans son carnet de notes ni son appareil photo. Ida réside aujourd'hui en Suisse.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider