Chèque énergie : quel est son fonctionnement ?

Le chèque énergie remplacera les tarifs sociaux actuels. On vous dit tout sur ce nouveau dispositif qui vous aide à régler vos factures d’énergie.

Chèque énergie : quel est son fonctionnement ?
Le chèque énergie vous aide à payer vos factures de gaz et d’électricité

Comparez les différents fournisseurs d'énergie en ligne ! D’abord expérimenté dans quatre départements bien distincts du territoire français, le chèque énergie est un nouveau dispositif d’aide au paiement des dépenses d’énergie qui succèdera aux tarifs sociaux actuellement en vigueur. Avant sa généralisation, nous vous disons tout à son sujet.
 

Chèque énergie : à quoi sert-il ?


Le chèque énergie peut être utilisé pour régler toutes vos dépenses en énergie. Il s’applique plus précisément aux cas suivants :
  • ​Il vous permet de payer vos factures d’énergie, qu’il s’agisse de gaz naturel, d’électricité, de fioul domestique ou encore de bois.
  • Il vous permet de vous acquitter de votre redevance en logement-foyer, dans le cas où aucune facture d’énergie ne serait émise à votre nom.
  • Il vous permet de régler toute dépense liée à la rénovation énergétique, notamment lorsque cette dernière répond aux critères relatifs aux crédits d’impôt sur la transition énergétique (CITE).


Quels sont les critères d’éligibilité ?

Pour pouvoir en profiter, il suffit que le revenu fiscal de référence de votre ménage soit inférieur ou égal à 7 700 € par unité de consommation (UC). On dira donc qu'il s’adresse véritablement aux familles dont les revenus sont modestes.
 


Quelles démarches doit-on faire ?

Aucune ! C’est là tout son avantage ! L’administration fiscale se charge de tout : elle établira en amont un fichier répertoriant l’ensemble des personnes répondant aux conditions d’attribution. Une fois transmis à l’Agence de services et de paiement (ASP), le chèque sera automatiquement envoyé aux familles concernées.

À noter :  si vous vivez dans un logement-foyer, l’ASP remettra le chèque énergie au gestionnaire de votre résidence, lequel répercutera le montant sur votre redevance.

 

Quel montant peut-on percevoir ?

Le montant du chèque est susceptible de varier selon différents critères. Il dépend tout d’abord du revenu fiscal de référence du foyer concerné, mais aussi de sa consommation, qui est définie en nombre d’unité de consommation (UC). Ainsi, une personne constitue 1 UC.

Une deuxième personne rattachée au même foyer constitue 0,5 UC. Enfin, toutes les autres personnes appartenant au foyer comptent chacune pour 0,3 UC.

Quant à la valeur, elle sera de 48 € minimum et pourra s’élever jusqu’à 227 € maximum. Le tout est calculé toutes taxes comprises (TTC). Voilà un dispositif intéressant qui saura aider les plus démunis dans leurs dépenses énergétiques quotidiennes !

Par ailleurs, saviez-vous que le chèque énergie est cumulable avec les autres aides portant sur la rénovation énergétique ?


A lire aussi : 

AILLEURS SUR LE WEB

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider