Congé individuel de formation : pour un renouveau

Comprendre l’objectif et le fonctionnement du congé individuel de formation

Congé individuel de formation : pour un renouveau
Se former à son initiative : Comment ?

Formez-vous à un métier d'avenir ! Aujourd’hui, les carrières professionnelles ne sont plus linéaires. Les parcours des salariés d’aujourd’hui sont beaucoup plus diversifiés. Le congé individuel de formation pourra notamment contribuer à ces évolutions. Voyons comment !

Congé individuel de formation : qu’est-ce que c’est ?

Le congé individuel de formation est un dispositif qui permet au salarié de s’engager, de sa propre initiative, dans une action de formation de son choix, pour évoluer : il pourra ainsi mobiliser le congé individuel de formation pour acquérir une nouvelle qualification, se reconvertir, se préparer à un examen en vue d’obtenir un titre ou un diplôme enregistré au répertoire national des certifications professionnelles.

Peuvent bénéficier de ce congé les salariés :
 
  • Titulaires d’un CDI justifiant d’au moins 2 ans consécutifs ou non, en tant que salarié, dont une année dans la même entreprise.
 
  • Titulaires d’un CDD justifiant d’au moins 2 ans consécutifs ou non, en tant que salarié, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD la dernière année.


Quel est son mécanisme ?

Le mécanisme reste simple. Il s’agit d’un congé : le contrat de travail est donc suspendu. Ce congé a une finalité : la formation professionnelle.
Le résultat est donc le suivant : le contrat de travail du salarié est suspendu pendant la durée de la formation à laquelle participe le salarié. 


La spécificité :
 
  • le salarié bénéficie du maintien de sa rémunération pendant la durée de ce congé les frais de formation pourront être financés par les FONGECIF/OPACIF (prise en charge variable selon le profil du salarié et la nature de la formation).

A savoir : la demande du salarié doit être transmise à l’employeur au moins 120 jours avant le début de la formation si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois (60 jours pour les autres cas). Il est conseillé d’adresser cette demande par lettre recommandée avec accusé de réception.

L’employeur peut refuser votre demande uniquement pour raison de service ou lorsque le départ en formation conduit à un trop grand nombre d’absences simultanées.

Pour en savoir plus rendez vous sur le site du service-public
 
A lire aussi

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider