Que faire lors d’un contrôle de police ?

Voici des recommandations et des informations utiles au sujet de l’attitude à adopter lors d’un contrôle de police.

Que faire lors d’un contrôle de police ?
Contrôle de police : comment réagir ?

Lors d’un contrôle de police, certaines personnes peuvent se sentir mal à l’aise. Ne sachant pas comment réagir : elles peuvent devenir nerveuses ou au contraire perdre patience. Afin d’avoir un peu plus de maitrise lorsque se présentera ce type d’évènements, voici quelques conseils et informations utiles à savoir.
 

Comment réagir lors d’un contrôle de police en voiture ?


Ce qu’il faut savoir avant le contrôle

 
  • Connaitre ses droits :
En effet, un contrôle de police peut avoir lieu pour un manquement au Code la route ou lors d’un flagrant délit. Également pour voir si le véhicule est en règle et si le conducteur est apte à conduire. Mais jamais en raison de votre âge, apparence ou même type de véhicule. Si vous sentez que l’on vous a arrêté pour un mauvais motif, vous avez le droit d’enregistrer la conversation avec l’agent. Vous pouvez le faire en activant le microphone ou la caméra de votre téléphone et le déposer sur le tableau de bord.
 
  • La fouille d’un véhicule est réglementée :
Elle ne peut être faite que par un officier de Police Judiciaire (OPJ) et en présence du propriétaire. Elle peut aussi être réalisée par un agent de police judiciaire sur ordre d'un OPJ en cas de prévention d'une atteinte grave à la sécurité.
Selon le site du service public, la fouille d'un véhicule est possible dans les cas suivants :
 
  • En cas de soupçons de crime ou délit flagrant commis par l'un des occupants ;
  • Sur demande du procureur de la République dans le cadre de recherches ou poursuites judiciaires ;
  • Pour prévenir une atteinte grave à la sécurité des personnes et des biens. L'accord du conducteur est alors obligatoire. En cas de refus, le véhicule est immobilisé 30 minutes maximum en attendant l'instruction du procureur de la République.
À noter que la police peut quand même faire ouvrir le coffre pour contrôler la roue de secours. Sachez aussi que les frontières et les agents de douane font exception et pourront fouiller le véhicule.
 

Trouver un endroit convenable où s’arrêter

Dans un premier temps afin de montrer aux policiers votre intention de vous arrêter, mettez le clignotant droit et positionnez-vous sur la droite de la route. Essayez de vous arrêter dans un endroit dégagé avec de l’espace et visible sur le bas-côté. S’il y a peu de luminosité, il est également conseillé de s’arrêter dans une zone éclairée, surtout si vous êtes seul.
 

Premier contact

  • Essayez d’être détendu,
  • Eteignez le moteur, vous pouvez enlever la clé de contact si vous le souhaitez,
  • Lentement et sans être brusque allumez la lumière dans l’habitacle et baissez votre vitre,
  • Ne touchez pas à la boîte à gants, ni sous les sièges,
  • Gardez les mains sur le volant,
  • Laissez le policier vous parler en premier,
  • Présentez-lui les documents nécessaires s’il vous le demande : permis de conduire et documents du véhicule,
  • Si ces documents se trouvent dans la boîte à gants, prévenez-le,
  • Si vous n’avez pas ces documents, vous êtes en tort. Vous risquez une amende.
 

Si vous êtes en tort au moment du contrôle

  • Si vous le savez, soyez de bonne foi et reconnaissez-le. Les policiers sont plus sévères avec les menteurs,
  • Restez courtois. Vous avez commis une infraction et si vous vous énervez la situation peut empirer,
  • Les policiers ne se basent que sur l’infraction sans se soucier des motifs, à moins que ce ne soit une véritable urgence. Il n’est donc pas nécessaire de donner d’excuse lambda.


Si vous n’êtes pas en tort

  • Faites profil bas, de façon à ce que le contrôle de police se fasse le plus rapidement possible et qu’on ne vous verbalise pas pour quelque chose que les policiers n’avaient pas vu au premier abord. Ça serait dommage de payer une amende alors que vous comptiez changer votre clignotant dans la semaine,
  • Restez calme et courtois, vous n’avez rien à vous reprocher.
A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider