Crèches et aides de la CAF : conditions et calcul

Comprendre le calcul et les modalités d’attributions des aides CAF à la garde en crèche

Crèches et aides de la CAF : conditions et calcul
Zoom sur les aides financières

Réussir à obtenir une place en crèche pour son enfant n’est pas une mince affaire.
Différentes modalités sont proposées aux parents, et à cette diversité s’ajoute un coût qui varie selon le type de structure choisie. La CAF alloue des aides financières aux parents pour les accompagner durant les premières années de l’enfant lorsque celui-ci est gardé en crèche.

Tour horizon des aides de la CAF pour la garde en crèche !


Crèches et aides de la CAF : les situations visées

Il existe différentes modalités de garde en crèches et les parents auraient (presque) l’embarras du choix.
L’option choisie le sera surtout en fonction de son coût.
 


Les crèches collectives et les crèches parentales

Les crèches collectives sont gérées par les municipalités. Le volume de places disponibles se révèle souvent insuffisant face à la demande. L’anticipation sera ici la clé de la réussite pour pouvoir inscrire l’enfant dans ces structures.

Quant aux crèches parentales, elles nécessitent quant à elles un investissement en temps de la part des parents (quelques demi-journées par mois), mais qui peut se révéler plus facile d’accès. Les aides de la CAF sont ici également versées directement à la structure.

Les crèches collectives et les crèches parentales bénéficient d’aides directes de la CAF. Par conséquent, les parents ne reçoivent pas de soutien financier supplémentaire.
 

Les micro-crèches

Un mode de qui se rapproche d’un accompagnement plus personnalisé de l’enfant, le nombre d'enfants accueillis étant plus réduit. Ces structures ne bénéficient pas du versement directe des aides de la CAF. Ces aides seront ainsi attribuées aux parents, en fonction de leurs ressources.
 


Le montant des aides de la CAF pour la garde en crèche

Pour les crèches collectives et les crèches parentales, les aides de la CAF versées directement aux crèches permettront aux parents d’avoir un reste à charge moins important.
Pour le calculer, un simulateur est accessible : mon-enfant.fr

L’aide de la CAF pour la garde en micro crèche (« Complément de libre choix du mode de garde ») varie en fonction des revenus du foyer.
Cette prise en charge est plafonnée mensuellement en fonction des revenus du foyer.

Pour en savoir plus : rendez vous sur le site de la CAF



Anticiper et calculer

Au-delà du budget que représente la garde en crèche des enfants, il ne faut pas oublier d’anticiper l’articulation entre l’organisation professionnelle et familiale qui en résultera.

Une micro crèche représentera certes un coût qui peut se révéler supérieur à la crèche collective mais sera certainement plus flexible au niveau des horaires.


A lire aussi

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider