Souscrire un crédit auto en concession : une bonne idée ?

Vous ne savez pas où aller pour financer l’achat de votre prochain véhicule ? Le crédit auto en concession est une possibilité à considérer. Explications.

Souscrire un crédit auto en concession : une bonne idée ?
Une alternative avantageuse ?

Souscrire directement un crédit auto en concession est une solution non-négligeable lorsqu’un futur acheteur souhaite trouver un financement ailleurs qu’auprès d’une banque ou d’une autre entité financière comme par exemple les établissements de crédit.

Cette alternative présente de nombreux avantages et bien évidemment quelques inconvénients. Nous vous les présentons.

Crédit auto en concession : ce qu’il faut savoir

 

Un côté pratique

À première vue, choisir de souscrire un crédit auto directement chez le concessionnaire semble être une idée très intéressante. Tout d’abord pour son côté pratique. En effet, ici inutile de devoir se déplacer dans une banque et d’essayer d’y convaincre un conseiller afin d’obtenir le financement tant désiré. Le fait que l’achat et la demande de financement se fassent au même endroit, au même moment et a priori avec le même interlocuteur simplifie les choses et fait gagner du temps.

Un argument de vente

Et si vous ne le saviez pas, cela est également avantageux pour le commercial de la concession. Celui-ci cherche à augmenter le chiffre d’affaires de l’établissement et lorsqu’il a en face de lui un potentiel acheteur qui bien qu’ayant une capacité de remboursement satisfaisante, ne peut pas ou ne veut pas payer en une seule fois le prix du véhicule, il va vouloir lui permettre d’obtenir un moyen de financement pour débloquer la situation afin d’atteindre son objectif principal : vendre.

De plus, dans leurs communications, les constructeurs et concessionnaires mettent souvent en avant les conditions et tarifs très avantageux de leurs crédits auto afin d’attirer des clients.

Une vraie opportunité ?

Cela signifie, par conséquent, que l’acheteur aura dans la plupart des cas une position plutôt favorable pour négocier. Pour réussir à conclure sa vente, le concessionnaire est censé avoir plus de marge de manœuvre qu’un banquier pour accepter ou non d’accorder un crédit auto.

Attention : avant de se décider, il est important d’être attentif et de comparer avec d’autres alternatives : les taux communiqués officiellement ne sont pas toujours ceux qui vous seront proposés car ils correspondent souvent à des profils spécifiques. Il faut aussi être prudent et se méfier car il arrive que certains commerciaux soient peu scrupuleux et ne vérifient pas, comme le ferait une banque, les capacités de remboursement du client et celui-ci est susceptible de s’endetter gravement.

Toutefois, si les choses sont faites de façon professionnelle, passer par la concession reste une bonne opportunité. Sans oublier qu’il existe la possibilité de négocier une réduction du prix du véhicule. Sachez qu’il est généralement conseillé de négocier la ristourne avant de parler du crédit.

Différentes propositions

En plus du crédit auto classique, deux types d’offres sont à retenir :

  • Le pack auto. Il s’agit d’une formule qui comporte différents services comme une extension de garantie, l’entretien, une assurance, l’assistance et le crédit auto. Cette solution dites « tout-en-un » est avantageuse si la totalité de ce qu’elle inclue intéresse vraiment l’acheteur.
  • Le crédit ballon. Le véhicule est mis à disposition du client pendant une durée déterminée et un prix d’achat est défini pour acquérir l’auto à la fin de l’engagement. Pendant la durée du contrat, seuls les intérêts sont payés périodiquement. Une fois arrivé à terme, il est possible pour l’acheteur, soit d’acheter définitivement le véhicule au prix fixé préalablement, soit de rendre l’auto et éventuellement souscrire un autre crédit ballon, soit de vendre la voiture pour rembourser le crédit.

Nos conseils

Avant de souscrire un crédit auto en concession, il est important de :

  • Calculer consciencieusement le taux d’endettement et sa capacité à rembourser afin d’éviter de crouler sous d’importantes dettes,
  • Vérifier que les tarifs et conditions qui sont proposés par la concession soient vraiment les meilleurs,
  • Comparer et simuler les différentes offres existantes pour faire le bon choix,
  • Ne pas se laisser séduire par les différentes promotions et bien calculer le prix final du véhicule,
  • Ne pas hésiter à négocier le tarif, et même les options.

A lire aussi :

Continuer à lire

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire