Formation : à quelles aides financières ai-je droit ?

Que l’on soit demandeur d’emploi, futur auto-entrepreneur ou salarié…, il existe de multiples aides financières permettant de financer une formation.

Formation : à quelles aides financières ai-je droit ?
Quelques aides financières pour se former
  • Il existe des aides pour se former dans un nouveau domaine

En France, il existe de nombreux canaux de financement pour ceux qui souhaitent se former et acquérir de nouvelles compétences. Cout de la formation, rémunération, déplacements, repas, … Tout cela peut être pris en charge.
 

Les aides financières aux formations pour les salariés

 

Aides financières à l’initiative du salarié

 
  • Le CIF
Ce sont les fonds de formation du FONGECIF et OPACIF (Organisme Paritaire collecteur agrée au titre du CIF) auxquels les entreprises cotisent, qui financent le congé individuel de formation (CIF). Celui-ci est pris à l’initiative du salarié en contrat à durée indéterminée. Ces organismes vont non seulement débloquer un financement total ou partiel après examen du dossier paritaire mais aussi accompagner le salarié dans le montage du projet. Il en existe dans chaque région. La formation peut durer un an après avoir obtenu une autorisation écrite de l’employeur.
 
Pour prétendre au CIF, il faut avoir travaillé 24 mois les cinq dernières années dont un an dans l’entreprise actuelle. Pour les salariés ayant un contrat à durée déterminée, les conditions sont quelque peu différentes. Il faut avoir travaillé 4 mois consécutifs dans l’entreprise au cours des 12 derniers mois. Une aide financière totale ou partielle sera accordée par le fond de formation de l’entreprise.
 
  • Le DIF
En CDD ou CDI, le salarié peut aussi recourir au Droit Individuel à la Formation (DIF) sous réserve que l’employeur donne son accord. Ce sont 20 heures par an qui sont capitalisées, avec un plafond de 120 heures. Réalisée en dehors du temps de travail, il permet de percevoir une allocation de formation (50% du salaire) en plus du salaire. Et ce crédit d’heures est valable même en période de chômage après avoir quitté l’entreprise. Enfin, les intérimaires ont aussi droit au DIF à condition d’avoir effectué 2700 heures de mission.
 

Aides financières à l’initiative de l’employeur

Les entreprises élaborent, chaque année, un plan de formation annuel. Ces formations s’effectuent pendant les heures de travail. Le salaire est donc tout simplement maintenu.

 

Les aides financières aux formations pour les demandeurs d’emploi

 

Les demandeurs d’emploi indemnisés ou pas, peuvent bénéficier des dispositifs financés directement par Pôle emploi. Nul besoin d’aides financières extérieures dans le cadre :
 
  • d’actions de formations conventionnées (AFC)
  • d’une préparation opérationnelle à l’emploi (POE)
  • d’actions préalables au recrutement (FPR)

Les demandeurs d’emploi indemnisés perçoivent l’allocation de recherche d’emploi en formation (AREF). Pour ceux qui ne sont pas indemnisés, ce sera la rémunération de formation Pôle Emploi (RFPE).

Des aides financières peuvent également être accordées par les conseils généraux.

  A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider