Se porter garant pour un prêt personnel, qu'est-ce que ça implique ?

Si vous vous portez garant pour assurer le crédit personnel de l'un de vos proches, renseignez-vous d'abord sur ce que cet engagement va impliquer pour vous. Quelles seront les conséquences ?

Se porter garant pour un prêt personnel, qu'est-ce que ça implique ?
Avant de vous porter garant pour un prêt personnel, évaluez les conséquences potentielles. Qu'est-ce que cela implique ?

Donnez vie à vos projets ! Le fait de se porter garant pour assurer le prêt personnel d'une tierce personne auprès de la banque n'est pas un acte anodin. Si la personne ne rembourse pas ses mensualités de crédit comme convenu dans le contrat de prêt, les conséquences pour votre portefeuille peuvent rapidement s'avérer désastreuses...
 

Se porter garant pour un tiers, comment ça marche ?


La caution est la personne qui sera chargée de rembourser les mensualités du prêt au cas où la personne qui a contracté le crédit à l'origine ne soit plus en mesure de rembourser ses dettes. Il faut distinguer deux types de caution.
  • La caution simple est utilisée lorsque le créancier doit dans un premier temps demander le remboursement au débiteur. Ce n'est qu'en cas de refus ou d'impossibilité de régler ses dettes qu'il se tournera vers le garant.
  • Avec la caution solidaire, à l'inverse, l'établissement de crédit qui a octroyé le prêt peut demander directement au garant de régler les mensualités en cas de non-paiement des dettes. Cette seconde option est celle qui est le plus souvent retenue dans les contrats de prêt.

  Besoin d'argent ? Voici le prêt qu'il vous faut !

Quelles sont les conséquences pour le garant ?

 
Le garant est engagé pour toute la durée du prêt : il ne sera libéré de sa promesse qu'une fois la dernière mensualité versée par le débiteur. La personne qui se porte garante met en jeu tout son patrimoine personnel et tous ses biens peuvent être saisis si elle n'est pas en mesure d'honorer son engagement, à moins qu'une clause contraire nait été rédigée.

Le garant aura un exemplaire du contrat de prêt conclu entre l'établissement de crédit et la personne dont il assure le prêt. Il a droit, tout comme le débiteur, à un délai de réflexion et il peut donc se rétracter tant que cette période n'est pas écoulée.

Chaque année, le garant recevra de la part de la banque une lettre d'information qui récapitule les sommes que le débiteur doit encore verser afin de suivre l'avancement du crédit. La banque prend des frais pour envoyer cette lettre, mais elle est dans l'obligation de le faire à partir du moment où une personne s'est portée garante.

 

Que se passe-t-il en cas de défaillance de l'emprunteur ?


Si le débiteur ne rembourse pas ses dettes à l'échéance prévue, la banque devra tenir le garant informé de ce non-paiement des mensualités. Le garant devra payer la mensualité mais pourra ensuite se retourner contre le débiteur.
 
A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre prêt personnel

Trouvez un crédit personnel rapide. 100% gratuit et sans engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simulez