Qu'est-ce qu'une grossesse nerveuse ?

Grossesse nerveuse : lorsque le cerveau prend le pas sur le corps.
 

Qu'est-ce qu'une grossesse nerveuse ?
Sachez reconnaître les symptômes d'une grossesse nerveuse

Dans des cas rarissimes (de l’ordre de 0,1% des grossesses), certaines femmes peuvent développer tous les symptômes physiques d’une grossesse sans pour autant être enceinte. Appelée « grossesse nerveuse », ce phénomène est assez méconnu mais mérite une attention particulière.

Grossesse nerveuse : définition 

Convaincue qu’elle est enceinte, la personne atteinte développe inconsciemment tous les symptômes associés à la grossesse sans pourtant porter de fœtus.

Egalement appelée pseudocyesis, la grossesse nerveuse a des origines physiques ou psychologiques telles que :

 
  • Profond désir de maternité ou au contraire, une peur viscérale de tomber enceinte
  • Perte d’un fœtus suite à une fausse couche
  • Troubles hormonaux
  • Stress intense


Quels sont les symptômes ?

Il est difficile de distinguer une grossesse nerveuse d’une véritable grossesse sans examen approfondi, d’autant que les symptômes et leur intensité varient. Une personne concernée peut donc subir :
 
  • Une absence de règles
  • Une prise de poids
  • Une augmentation du volume de la poitrine
  • Des nausées, des vomissements
  • Des douleurs au ventre


Certaines femmes peuvent même développer un utérus dont la taille est comparable aux femmes arrivant au terme de leur grossesse ; d’autres (1% environ des cas) ressentiront le début du travail d’accouchement.


Comment la traiter ?

Le plus souvent, un rendez-vous médical avec examen biologique (prise de sang) ou échographique permettra à la patiente de constater que la grossesse n’est pas avérée.

En cas de poursuite des symptômes et de doutes exprimés plus ou moins directement par la personne concernée, il conviendra alors d’entamer un traitement chez un psychiatre.

Dans tous les cas, la manifestation d’une grossesse nerveuse est l’expression d’un stress, d’un non-dit, d’un mal-être. Elle doit être prise au sérieux par le corps médical et l’entourage de la personne atteinte. Cette dernière doit pouvoir parler, trouver et exprimer le stress à l’origine de cet épisode.

Et chez les hommes ?

Bien que non reconnue scientifiquement, des phénomènes de grossesse nerveuse sont observés chez les futurs papas. En parallèle de la grossesse de leur compagne, ils développent une série de symptômes physiques similaires qui peuvent durer jusqu’au troisième trimestre parmi lesquels :

  • Prise de poids
  • Fringales
  • Fatigue
  • Sautes d’humeur


Ces symptômes sont surtout une façon de trouver sa place de père alors que la relation mère/enfant est naturelle et physiquement évidente. Une bonne façon de les calmer est donc d’inclure le futur papa au maximum dans la préparation à la naissance.
Généralement, ces affections disparaissent au moment de la naissance.


A lire aussi

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider