Rio 2016 : quels sont les coûts des Jeux Olympiques ?

Alors que les Jeux Olympiques 2016 ont débuté début août à Rio, certains coûts ont du mal à passer.
 

Rio 2016 : quels sont les coûts des Jeux Olympiques ?
Les coûts et les retombées économiques des JO 2016 à Rio

Si au moment de l’attribution des Jeux Olympiques de 2016 à Rio, le Brésil était ce pays prometteur en forte croissance économique, le contexte a brusquement changé ces derniers mois.

Eclaboussé par différents scandales de corruption, le gouvernement essuie de sérieux revers de fortune et traverse une énorme crise de confiance. Les entreprises, si saines et dynamiques il y a quelques temps, marquent une pause dans leur ascension. Et par capillarité, la population souffre et les écarts de niveaux de vie se creusent.

Dans ce contexte, difficile pour les brésiliens de s’enthousiasmer pour les Jeux Olympiques, cette grande fête qui se paie si chère…
 

Le coût des Jeux Olympiques pour le Brésil


Calqué sur le modèle des JO de Londres (dont la note avait explosé le budget annoncé), les JO de Rio étaient estimés à une dizaine de milliards d’euros. Au final, 12 milliards auront été nécessaires pour cette olympiade.

Le maire de Rio a assuré une répartition du financement à plus de 50% pour le secteur privé, ce qui a permis une certaine respiration, toute relative, aux fonds publics.
 

Les complications au cours du chantier


Un an avant l’échéance, le Comité Olympique émettait de lourdes inquiétudes quant à l’avancement des travaux : plus de la moitié des projets n’avaient pas encore été entamés !

Les contraintes de temps ont poussé les constructeurs à favoriser la rapidité à la qualité et à peine les infrastructures ouvertes aux athlètes et au public, des plaintes se faisaient entendre (problèmes d’aménagement, risques de sécurité électrique etc.).
 

Rio 2016 : les retombées espérées


65% des dépenses engagées constitueront « un héritage durable pour le Brésil » (infrastructures, bâtiments etc.), il s’agit d’un investissement non négligeable donc.

Par ailleurs, de larges recettes sont attendues. La source de revenus numéro un pour ce genre de compétitions est bien sûr les droits de retransmission télévisés. A tel point même que la chaîne qui surenchérit le plus a le droit de négocier les horaires auxquelles les compétitions sont organisées…

A cela s’ajoutent la billetterie (environ 1 000 € le ticket d’entrée pour la cérémonie d’ouverture !), les objets publicitaires, les sponsors etc.

Indirectement, Rio et le Brésil engrangent également des recettes : hôtels, restaurant, impôts, etc.

Aucun chiffre n’a pour le moment pu être avancé. Mais les retombées économiques et les enjeux dépassent largement le sport, la géopolitique et le contexte social et ce, depuis bien longtemps…


A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider