Job d'été, 10 idées pour les saisonniers

Vous n'avez aucune idée pour trouver un job d'été ? Cette année, démarrez vos recherches suffisamment tôt et piochez dans ces quelques suggestions d'emplois.

Job d'été, 10 idées pour les saisonniers
Voici quelques propositions de jobs d'été pour tous types de profils.
  • A la recherche d'un job saisonnier en 10 idées

Vous n’avez aucune idée pour trouver un job d’été ? Cette année, démarrez vos recherches suffisamment tôt et piochez dans ces quelques suggestions d’emplois.
En France ou à l’étranger, voici 10 idées pour les saisonniers qui sont à la recherche d’un job d’été ! Quel que soit le secteur d’activité, de nombreuses entreprises recrutent pour faire face à l’augmentation de la demande pendant les vacances.

10 idées de job saisonnier

 

1- Trouver un job d’été dans la restauration

Il ‘s’agit certainement du premier secteur qui recrute des saisonniers. Si une première expérience est souvent exigée si vous souhaitez travailler en cuisine, les métiers de serveur et barman sont plus accessibles si vous êtes énergique et que vous avez le sens du contact.


2- Travailler dans un camping pour la saison estivale

En tant qu’animateur, réceptionniste ou pour l’entretien des bungalows et des emplacements, la plupart des campings recrutent pour l’été.


3- Travailler avec les enfants, de nombreuses possibilités

Si vous êtes titulaire du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), de nombreux emplois en centre aéré ou colonies de vacances vous sont accessibles.


4 – Donner des cours particuliers pendant l’été

C’est la période où écoliers et étudiants vont vouloir réviser ou combler leurs lacunes : les cours particuliers peuvent être donnés chez les particuliers ou au sein d’un établissement.


5- Un job d’été dans l’agriculture

L’été, c’est la saison des récoltes. En fonction de votre région, renseignez-vous sur les lieux et périodes de cueillette.


6- Faites visiter votre région

Les offices de tourisme ont parfois besoin de nouveaux guides, tout comme certaines attractions privées : il est indispensable d’avoir de solides connaissances sur la région et parler plusieurs langues est un avantage.


7- La vente et les marchés

Les magasins et les stands des marchés se remplissent dans les lieux touristiques, vous n’aurez pas de difficulté à trouver un emploi dans le domaine de la vente.


8- Entretenir les maisons et jardins des vacanciers

Demandez aux personnes qui partent en vacances que vous connaissez ou laissez des annonces afin de prendre soin de leur jardin et éventuellement de garder leurs animaux et d’entretenir leurs plantes pendant leur absence.


9- Travailler dans un hôtel pour l’été

À l’accueil, pour préparer les petits déjeuners ou les chambres, de nombreux postes sont à pourvoir dans les hôtels avec l’arrivée des touristes.


10- Vendre ses créations aux vacanciers

De nombreux artisans vendent les objets qu’ils ont fabriqués sur les marchés ou dans les lieux touristiques : si vous vous sentez l’âme d’un artiste, contactez la chambre des métiers de votre lieu de résidence pour avoir plus d’information sur les formalités à accomplir.

Un point sur la législation

Avant de vous lancer dans vos recherches ou de signer un contrat, quelques informations essentielles sont à connaître :

  • Vous devez être âgé d’au minimum 16 ans pour commencer à travailler. Dans un cadre plus restrictif, la législation autorise les mineurs de 14 ans ou 15 ans à travailler
  • Un job d’été est un emploi à part entière ! En ce sens, il doit être officialisé par un contrat à durée déterminée (CDD). Travailler sans être déclaré, c’est être en infraction vis-à-vis de la loi et en cas d’accident du travail ou de maladie, l’impossibilité d’être indemnisé ou protégé.
  • Le job saisonnier est soumis à la loi du travail : il doit être défini en termes d’amplitude horaire, de règlement, d’adresse de l’entreprise etc.
  • A l’issue du CDD, votre employeur doit vous remettre une attestation de travail

 

Quel type de rémunération espérer ?

Le job d’été ne peut être rémunéré en dessous du SMIC horaire, soit 9,37€ brut. Si vous êtes animateur par exemple, vous pouvez bénéficier d’une rémunération différente en fonction des avantages en nature (nourriture, hébergement etc.).

A l’issue de votre contrat, vous toucherez également une prime de précarité ainsi que vos congés payés.

Bon à savoir : les jeunes de moins de 26 ans sont exonérés d’impôt sur le revenu issu d’emploi pendant leurs études dans la limite de 3 mois de SMIC par an.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider