Mort de Satoru Iwata : les plus gros succès et échecs de Nintendo

Nintendo pleure la mort de son PDG, Satoru Iwata. C’est à lui notamment que l’on doit la mythique Wii. Retour sur les plus gros succès mais aussi échecs de la Nintendo.

Mort de Satoru Iwata : les plus gros succès et échecs de Nintendo
Mort de Satoru Iwata : Retour sur les plus gros succès et échecs de Nintendo

Triste nouvelle pour les fans de jeux vidéo. Satoru Iwata, PDG du groupe japonais Nintendo, est mort samedi 11 juillet des suites d’un cancer. Il était âgé de 55 ans. Satoru Iwata était à la tête de Nintendo depuis 2002. C’est à lui que l’on doit notamment la DS portable mais aussi la console Wii, qui a rencontré un franc succès à travers le monde.

Malheureusement, ces dernières années, face à la concurrence de Sony et Microsoft, Nintendo affichait de mauvais résultats économiques. Satoru Iwata n’avait pas hésité alors à diviser son salaire par deux afin de sauver l’entreprise et de protéger ses salariés. Aujourd’hui le groupe japonais pleure cet homme au talent salué par tous. Nombreux sont ceux à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux.
 

Les 5 plus grands succès de Nintendo :

  • Super Mario : Né en 1985, Mario est devenu la mascotte du groupe japonais. Il est le héros de nombreux jeux vidéo devenus cultes comme Super Mario Bros ou Mario Kart
  • La Game Boy : Sortie en 1989, cette console portable a été vendue à 118 millions d’exemplaires à travers le monde
  • La Nintendo DS : Cette console portable nouvelle génération a remplacé avec succès la Game Boy, dépassant même ses chiffres de vente
  • La Wii : La célèbre console de salon s’est écoulée à plus de 100 millions d’exemplaires. 
  • La légende de Zelda : C’est l’autre jeu populaire de la marque.
 

Les plus gros échecs de Nintendo :

  • La Virtual Boy : Ce casque de réalité virtuel n’a été commercialisé qu'au Japon, aux Etats-Unis et au Canada. Sa production s’est arrêtée un an après sa sortie.
  • La Wii U : La Nintendo Wii U est la console de salon de la célèbre marque japonaise la moins vendue au monde
  • La GameCube : Cette console de salon n’a pas fait le poids face à sa rivale, la PlayStation 2
  • Rompre son contrat avec Sony : En 1989, le PDG de Nintendo de l’époque, furieux du contrat proposé par Sony, décide de rompre sa collaboration avec la marque afin de s’associer à Philips… et passa ainsi à côté de la PlayStation.
A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider