Plan épargne logement et fiscalité : Tout ce qu'il faut savoir

Plan épargne logement et fiscalité, comment seront imposés vos intérêts perçus grâce à votre PEL en fonction de la durée de détention de ce placement ?

Plan épargne logement et fiscalité : Tout ce qu'il faut savoir
Plan épargne logement et fiscalité, quelques informations pour y voir plus clair.

Trouver le placement le plus avantageux

 

Le plan épargne logement (PEL) est un compte bancaire qui permet d'épargner tout en bénéficiant d'un taux avantageux, mais aussi d'obtenir un prêt pour acheter son logement à des taux préférentiels. Plan épargne logement et fiscalité sont liés, mais les conditions en terme d'imposition varient en fonction de la durée de détention du PEL.
 

Le fonctionnement du plan épargne logement

  • Il existe quelques conditions pour ouvrir un PEL : tout d'abord, un versement initial de 225 € minimum doit être fait à l'ouverture du compte. Ensuite, des versements de 45 € par mois au minimum doivent être faits pour l'alimenter. Le plafond du plan épargne logement est fixé à 61 200 €.
  • Entre la première et la quatrième année, il faudra épargner et effectuer les versements requis chaque mois (ou au trimestre, au semestre ou même à l'année). Si l'on décide de retirer l'argent avant la fin de la quatrième année, le PEL est clôturé ou transformé en CEL (Compte épargne logement), moins avantageux.
  • À partir de la quatrième année, il est possible de demander un prêt ou de continuer à épargner sur le PEL, jusqu'au dixième anniversaire du compte.
  Faites fructifier votre épargne !

Que se passe-t-il en cas de retrait sur le PEL ?

  • Entre 0 et 2 ans, c'est le taux du CEL qui sera appliqué pour les intérêts en cas de retrait. Dans ce cas, les droits à prêt seront perdus.
  • Entre 2 et 3 ans, le taux du PEL est conservé mais on ne peut pas emprunter à un taux préférentiel.
  • Entre 3 et 4, cela est possible mais les droits sont diminués.
  • À partir de la quatrième année, les droits à prêt correspondent à ceux acquis à la date anniversaire passée du PEL.
 

Plan épargne logement et fiscalité en fonction de la durée de détention

Les prélèvements sur les intérêts sont faits chaque année sur les PEL ouverts à partir de 2011 (à la clôture pour ceux qui ont été ouverts avant). Les intérêts ne sont soumis à l'impôt sur le revenu qu'à partir de la douzième année... Les années précédentes, les prélèvements sociaux seront néanmoins retenus (15,5 % en 2015).

 

Plan épargne logement et fiscalité : ce placement est-il intéressant ?

Le taux d'intérêt est relativement faible pour les PEL ouverts récemment alors que ce placement était très intéressant il y a une dizaine d'années. Mais comparons ce qui est comparable : la plupart des livrets sont encore moins rémunérés, et les taux des prêts auxquels on a droit grâce au PEL sont assez intéressants.
 
A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Trouvez l'épargne qui vous convient !

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider