Rachat de trimestre : combien ça coûte ?

En tant qu’employé prochainement à la retraite, vous pouvez procéder à un rachat de trimestre afin de quitter l'entreprise plus tôt. On vous dit tout !

Rachat de trimestre : combien ça coûte ?
Rachat de trimestre : coût, modalités et exceptions

Le rachat de trimestre, aussi appelé « versements pour la retraite », est une opération à laquelle recourent les futurs retraités pour lesquels la durée de cotisation n’est pas suffisante pour qu’ils puissent bénéficier d’une retraite à taux plein. La loi permet ainsi de racheter auprès de l’organisme d’assurance retraite douze trimestres maximum, soit pour remplacer quelques années d’études supérieures, soit pour rattraper quelques années dites « incomplètes », c’est-à-dire au cours desquelles moins de 4 trimestres ont été validés.

Mais quel est le coût du rachat de trimestre retraite en 2017 ?

Rachat de trimestre : coût et conditions

L’intérêt du rachat de trimestres, c’est qu’il permet d’atteindre la durée de cotisation requise pour prétendre à une pension de retraite à taux plein. Par conséquent, les enjeux du rachat de trimestre retraite RSI sont au nombre de deux : dans un premier temps, accéder à la retraite de base au taux maximum, dans un seconde lieu, percevoir sa retraite complémentaire en totalité.

Quels trimestres a-t-on la possibilité de racheter ?

Il faut tout d’abord savoir qu’à certaines exceptions près, aucun tarif préférentiel n’est proposé aux anciens actifs. Aussi, le rachat de trimestre pour la retraite d’un fonctionnaire sera aussi coûteux que celui relatif à un salarié souhaitant partir à la retraite avant le fin de son contrat de travail. En ce qui concerne le rachat de trimestre retraite suite à une carrière longue, il est possible de partir à la retraite au plus tôt à 60 ans si l’intéressé a acquis 166 trimestres cotisés.

Les assistantes maternelles et anciens apprentis toutefois, peuvent bénéficier d’un tarif préférentiel : 1 278 € pour le rachat d’un trimestre. Cette mesure concerne les assistantes maternelles ayant été en activité entre le 1er janvier 1975 et le 31 décembre 1990, ou les personnes ayant été en contrat d’apprentissage entre le 1er juillet 1972 et le 31 décembre 2013.

Les trimestres que l’on peut racheter concernent :

  • Les années d’études supérieures, qui doivent obligatoirement être suivies d’un diplôme ;
  • Les années incomplètes durant lesquelles moins de 4 trimestres de cotisation ont été validés.

Différentes options pour le rachat de trimestre

Il existe plusieurs options pour racheter des trimestres à moindre coût. Il faut dire que rachat de trimestre et déduction fiscale peuvent travailler de pair si l’on fait les bons choix.

Option 1 : Le « taux seul »

Solution la moins onéreuse, l’option de rachat de trimestre au titre du « taux seul » permet d’utiliser les trimestres en question pour changer le calcul du taux de retraite. Un moyen permettant d’atténuer les effets de la décote voire même de la supprimer et éventuellement de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein.

Option 2 : Les « taux et durée »

Cette seconde option sert à recalculer non seulement le taux de retraite mais aussi la durée de versement. En plus d’intervenir sur la décote, cette solution est mise en place pour permettre de minorer ou tout simplement d’annuler tout prorata. Une solution empruntée par les salariés qui souhaitent partir plus tôt en retraite.

Option 3 : Pour les fonctionnaires

Les salariés du secteur public ont, eux, la possibilité de choisir parmi trois options de rachat de trimestre : réduire la décote, augmenter la durée de service ou cumuler les deux.

Combien coûte le rachat de trimestres ?

Plus vous êtes proche de l’âge légal de départ en retraite avec un salaire plus élevé puisque vous êtes en fin de carrière, plus le prix du rachat sera élevé. Pour vous donner un ordre d’idée, un futur retraité âgé de 50 ans devra débourser entre 2 672 € et 5 279 € en fonction de son salaire et de l’option de rachat choisie.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider