Retard et remboursement SNCF : comment s’y prendre ?

Les modalités pour se faire rembourser par la SNCF en cas de retard de train

Retard et remboursement SNCF : comment s’y prendre ?
SNCF : Comment se faire rembourser en cas de retard de train ?

Vous avez un litige concernant le remboursement de votre billet ? Faites valoir vos droits !

Entre les trains en retard, les trains supprimés pour régulation du trafic, les pannes, les grèves, il est difficile pour l’usager de s’y retrouver sur ses droits à un dédommagement financier. Et pourtant retard et remboursement SNCF ne sont pas incompatibles, il suffit de connaître les astuces pour gagner du temps dans ses démarches !


Retard et remboursement SNCF : les situations visées

Il faut savoir tout d’abord que tout retard ne donne pas forcément droit à une compensation. En effet, seuls sont concernés ceux qui sont imputables à la SNCF (panne d’aiguillage, défaillance du service, etc.).

Ainsi, les intempéries, les dégradations d’infrastructures, … tout ce qui impacte la circulation des trains, mais qui constitue une cause externe n’ouvre pas droit à indemnisation de l’usager.

Selon les compagnies, les retards pris en compte sont ceux qui excèdent 30 minutes ou 1 heure.


Quel dédommagement ?

Une fois que la question de la responsabilité du retard est levée, se pose celle du « combien ? ».

Le dédommagement proposé à l’usager variera en fonction de l’importance du retard, mais également de la compagnie avec laquelle a été effectué le trajet. Thalys, TGV, Lyria, TER, …. Autant de compagnies qui ont chacune leurs modalités de remboursement.

En cas de retard, la compensation SNCF pourra ainsi prendre la forme de bons voyages, de virement bancaire, être forfaitaire ou indexé sur le prix initial du billet, etc.

Pour y voir plus clair, un tableau récapitulatif est en ligne sur le site de la SNCF


Comment procéder ?

Lorsqu’un train arrive en retard, la SNCF positionne souvent des agents sur le quai pour distribuer aux usagers une enveloppe leur permettant d’adresser en bonne et due forme et au bon interlocuteur leur demande de réparation. Si ce n’est pas le cas, sachez que vous pouvez aller demander ce document aux bornes d’accueil.

Attention ! Conservez votre titre de transport car il sera demandé à titre de justificatif !

Enfin, pour ceux qui souhaiteraient tester un nouveau service, tout aussi utile qu’original, sachez que le site Misterfox propose aux usagers d’effectuer leurs démarches de demandes de remboursement. Il suffit pour cela d’avoir les titres de transport sous forme électronique (billet dématérialisé). Une prestation gratuite qui facilite la vie !

A savoir : si vous n'obtenez pas l'indemnisation demandée ou que vous souhaitez en contester le refus, vous pouvez le faire en écrivant en lettre recommandée avec accusé de réception au service commercial de la SNCF (Service Relation Clients 62973 ARRAS Cedex 9) ou en sollicitant l'intervention du Médiateur de la SNCF (45 rue de Lonres, 75008 PARIS).


A lire aussi :

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider