Radars : La chasse aux véhicules non assurés bientôt ouverte ?

Aujourd’hui, nous faisons un focus sur une mesure qui pourrait entrer en vigueur très bientôt, les radars pour lutter contre les véhicules non assurés.

Radars : La chasse aux véhicules non assurés bientôt ouverte ?
Tout savoir sur les radars pour lutter contre les véhicules non assurés

Roulez l'esprit léger en étant bien assuré

 

Depuis quelques semaines, la sécurité routière est au centre des attentions. Radars de chantiers, ou radars pour détecter les véhicules non assurés ... plusieurs projets de loi ou de nombreux rapports donnent des idées, bonnes ou mauvaises, au Gouvernement français.

 

Des lois à profusion

Aujourd’hui nous vous parlerons des radars qui peuvent détecter les véhicules non assurés, autrement dit si vous avez une assurance valide ou pas. Une bonne idée mais pour quand ? En attendant d’autres projets de loi arrivent, bientôt…

Conduire sans permis ne pourrait coûter qu’une simple amende. Cette disposition est portée par un projet de loi de la ministre de la Justice, Christiane Taubira. Dans les faits, aujourd’hui un conducteur sans permis est passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Si le projet de loi est validé, il n’y aurait lors de la première infraction que 500 euros à payer, 400 euros si vous payez immédiatement et 750 avec majoration. Dès lors qu’il y a une récidive, là les choses se compliquent, deux ans d’emprisonnement et de 30 000 d’amende. Bonne ou mauvaise idée, elle doit déjà être adoptée.

 


N’attendez plus pour changer de voiture


Radars pour défaut d’assurance ?

Jusqu’à maintenant les radars ne s’occupaient que de vous flasher si vous aviez fait un excès de vitesse ou si vous grilliez un feu rouge. Pourtant, selon un rapport remis au ministère de l’Intérieur, il serait d’un certain intérêt de créer une collaboration entre les forces de l’ordre et les sociétés d’assurance pour avoir un dossier sur tous les assurés avec le croisement des cartes grises et des certificats d’assurance. Les radars pourront alors vous flasher pour excès de vitesse mais également contrôler votre certificat d’assurance, et découvrir pour la même occasion quels sont les véhicules non assurés.

 

Que risque-t-on aujourd’hui ?

Concrètement pour qu’on sache si vous êtes ou non assurés, les policiers doivent vous arrêter et contrôler, manuellement, votre certificat d’assurance. Toutefois, si cela arrive et que vous n’êtes pas assurés, vous êtes passibles d’une amende de 3 750 euros, d’une suspension de permis et, évidemment, une confiscation de votre voiture.

Mais ne nous méprisons pas, nous recommandons plus que fortement à tous les conducteurs d’avoir une assurance valide. Comme nous le disions en introduction, le Gouvernement a des bonnes idées, et également des mauvaises, dès qu'il s'agit de la sécurité routière. L’essentiel est de faire baisser la mortalité sur les routes. Pour rappel, en juillet 2015, il y a eu une hausse de 19,2 % par rapport à juillet 2014, et ça c’est la réalité.
 
À lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider