Ventes aux enchères immobilières : Ce qu'il faut savoir

Les ventes immobilières aux enchères se sont peu à peu démocratisées mais peu en connaissent le fonctionnement.

Ventes aux enchères immobilières : Ce qu'il faut savoir
Les ventes aux enchères immobilières, un bon plan ?

Besoin d'un coup de pouce financier ? Comparez les solutions de financement ! Les enchères se sont démocratisées ces dernières années et notamment dans le domaine de l'immobilier. Quand est-il des ventes immobilières aux enchères, comment ça marche et peut-on vraiment y faire de bonnes affaires ? 


Ventes immobilières aux enchères : comment ça fonctionne ?

Les ventes immobilières aux enchères attirent de plus en plus de monde. Les fluctuations des prix immobiliers ne refroidissent pas les acheteurs qui restent à l’affût des bonnes affaires et recherchent des combines pour trouver un bien, à bon prix, et si possible, avant les autres. Surenchère ou îlot à bonnes affaires ? Ces ventes ne sont plus réservées aux investisseurs avertis, mais il faut néanmoins en connaître les modalités avant de lever la main !
 

Quels biens immobiliers sont vendus aux enchères ?

Les ventes immobilières aux enchères peuvent être :
  • des ventes suite à saisie judiciaires (« ventes judiciaires »)
  •  des ventes de biens de l’Etat dites « ventes domaniales »
  • des ventes notariales (concernant des biens mis en vente par les municipalités, les associations, etc).
Le contenu de ces ventes, qu’on appelle des « adjudications », ainsi que les dates correspondantes font l’objet de publications, dans les journaux et sites internet spécialisés, ce qui explique la facilité avec laquelle le grand public a désormais accès à ces offres.
 

Est-ce plus intéressant que le prix du marché immobilier classique ?

Si les ventes immobilières aux enchères attirent, c’est principalement car le prix affiché, le prix « plancher » de la vente, est généralement bien en deçà des prix pratiqués sur le marché immobilier « classique ». Cependant, le principe consiste justement à enchérir et le bien sera acquis par le plus offrant se manifestant dans un temps prédéfini. Le prix final des ventes immobilières aux enchères est souvent bien éloigné du prix de départ !
 

Participer à une vente immobilière aux enchères

Une fois que vous avez repéré, dans les publications et annonces, un bien qui vous intéresse, vous pouvez prendre contact avec le notaire en charge de cette vente afin de participer à une visite du bien. Le jour de l’enchère, présentez-vous avec un chèque de caution correspondant à 20% du prix du bien souhaité et remettez le au notaire concerné. Ce chèque ne sera pas débité : il vise simplement à attester de votre solvabilité.

Attention ! En amont de la vente, renseignez-vous bien sur votre capacité d’emprunt afin de ne pas surenchérir au-delà de vos moyens !

A savoir : en plus du prix de vente du bien, des frais de notaire ainsi que le paiement de frais d’organisation de la vente immobilière aux enchères vous seront demandés. Si la vente est une vente « judiciaire », vous devrez obligatoirement recourir aux services d’un avocat.
 

A lire aussi :

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider